Du bien-être sur mesure pour les cabossés de la vie

0

C’est avant tout l’histoire d’un couple uni autour d’un projet insolite : offrir un lieu de soins unique à celles et ceux qui ne rentrent pas dans les cases d’un institut classique de bien-être et de beauté, comme Laurent, brûlé depuis l’âge de 4 ans. Bienvenue chez Dulcenae à tous ceux qui souhaitent renaître au bien-être et se réapproprier leur corps.

Découverte de la socio-esthétique

Sophie est prof des écoles en zones difficiles, Laurent fait du marketing digital. Ils n’ont pas la même expérience des instituts. Pour Laurent, c’est souvent compliqué, car les esthéticiennes ne connaissent pas les brûlures. Il a toujours l’appréhension d’essuyer un refus. Le couple commence par créer une association pour venir en aide aux grands brûlés, les aider à sortir de leur isolement, accepter le regard des autres. Puis ils découvrent la socio-esthétique et décident de monter un projet utilisant les compétences des socio-esthéticiennes (il n’existe qu’un seul socio-esthéticien en France…). Esthéticiennes de formation, ces praticiennes passent un diplôme spécifique où elles sont notamment initiées à la dermato, oncologie, psycho, gériatrie, au handicap.

« N’attendons pas d’être en prison ou l’hôpital pour avoir le droit au toucher et à leurs connaissances, tout le monde doit y avoir accès : personnes brûlées, en fauteuil roulant, ayant fait un burn-out ou une dépression, les femmes atteintes d’un cancer, les aidants, etc. »©Dulcenae - Mid&Plus

Dulcenae, premier institut de beauté inclusive

Sophie et Laurent ouvrent leur institut avec leurs fonds propres en juillet 2018. 30% de leurs client.e.s ont des particularités ou sont en situation de handicap. Facilement accessible en transport et pour les fauteuils roulants, l’institut emploie 3 socio-esthéticiennes qui pratiquent dans des cabines spacieuses aux couleurs claires, propices à l’abandon et la sérénité, où sont proposés des massages, des soins du visage, d’épilation, de la beauté des mains et des pieds, du maquillage (notamment correcteur pour les cicatrices ou les brûlures). Chaque protocole de soin est particulier, adapté à chacun, et commence par un échange avec la praticienne qui a une écoute fine des demandes, chaque corps ayant ses particularités, surtout ceux qui ont été cabossés par la vie (accidents, handicaps, maladies, vieillesse) et ont besoin de se réapproprier leur corps, d’accepter qu’on le regarde et qu’on le touche.

Tout le monde ne pouvant pas se permettre un soin en institut, Sophie et Laurent ont décidé d’offrir des soins solidaires à des associations partenaires ou bien des cartes cadeaux sont à disposition de ceux qui le souhaitent afin d’offrir des soins à leur entourage et leur faire découvrir le concept Dulcenae, comme dulce, doux en espagnol…

Marie-Hélène Cossé

Dulcenae, 60 rue de Caumartin, 75009 Paris, Tél. 01 81 69 49 25, ouvert du mardi au vendredi 11h00 à 20h00 et le samedi 10h00 à 19h00. Parking Passage du Havre, gare Saint Lazare, RER Auber.

Quels sont les produits utilisés ?
©Dulcenae - Mid&Plus

Comfort Zone, marque italienne éthique qui veille à son impact sur l’environnement : produits formulés par un pharmacien cosmétologue sans silicone, sans paraben, sans huiles minérales, sans sulfates. Pas de tests sur les animaux, ni de matière animale.  Uniquement distribués en instituts ou en spas 5 étoiles. Des prix abordables.
Maquillage Eyecare Cosmetics, marque connue des femmes sous chimio qui protège pendant le traitement. Bonne tolérance et belle couvrance. Se vend en pharmacie.
Les massages sont effectués à l’aide d’huiles vierges bio 100% végétales.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.