Gare aux cervicales

0

Les cervicales sont les premières vertèbres à vieillir. Cela commence dès 30 ans, sans forcément qu’elles vous envoient de signal, ni en souffrir. Or, elles sont indispensables à notre bonne santé et à notre maintien. Il est donc important de veiller sur elles et de les ménager, d’autant que nous passons de plus en plus de temps assises devant notre ordinateur ou même penchée sur notre tablette ou notre téléphone. Il arrive parfois que notre nuque soit raide, douloureuse et que la douleur s’étende même au niveau des épaules.  Tout un foyer de tensions se trouve alors concentré dans le haut du corps (celles que nous sentons lors d’un massage du dos et qui font si mal lorsque le masseur ou la masseuse les palpe…).

Le Qi Gong propose une série de mouvements très simples qui permettent de soulager très facilement ces maux (voir notre article du 22 janvier http://midetplus.fr/bien-etre/qi-gong-au-feminin/ ). En effet, en Chine ancienne, maintenir le printemps éternel, c’est-à-dire notre longévité, s’obtenait grâce aux mouvements de la tête de grue ou de la tortue.

La grue étire son cou pour s’élever et rapporter sa nourriture avec son bec. Puis elle ramène le bec vers son corps et prend de la distance avec ce qu’ellephoto vient de rapporter. Le mouvement consiste donc à toucher le cou avec le menton. Il incite à aller chercher notre nourriture, notre ressource intérieure, puis à prendre du recul. En inspirant on prononce Han qing (paix intérieure), en expirant on prononce Fan song (déposer son corps, son cœur, se relaxer).

Premier mouvement. Imaginez-vous être un grand oiseau qui fait d’amples mouvements de cou et de tête (comme une grue). C’est le menton qui dirige la tête.

photo1Debout, comme si vous étiez retenue au ciel par un fil qui étire la tête en souplesse vers le haut et les pieds bien posés sur le sol, effectuez une série de mouvements de tête dans l’axe du corps :
– Inspirez en montant la tête au ciel en un mouvement lent et ascendant (comme pour dessiner un demi-cercle avec le menton dans la verticalité).
– Expirez en baissant la tête vers la terre. Imaginez que vous videz tout votre corps d’air jusqu’au bout des doigts.
Effectuez ce mouvement trois fois dans un sens et trois fois dans l’autre en alternant, comme si votre tête était une aiguille de montre.

Deuxième mouvement. Effectuez les mêmes mouvements de rotation dans l’axe vertical de la colonne, afin de faire travailler les épaules. Trois fois dans un sens, trois fois dans l’autre, en inspirant et en expirant doucement mais profondément.

photo2L’enchaînement de la tortue, à pratiquer pour les dames souples qui peuvent s’accroupir jusqu’au sol complètement, les mains posées sur les chevilles, le pouce touchant la malléole interne, se révèle particulièrement efficace au niveau articulaire et pour les cervicales. Imiter la tortue (symbole de la longévité en Chine), c’est avant tout aller lentement comme elle, faire le dos rond.

Ces mouvements entretiennent la souplesse vertébrale de façon générale et à nous les femmes notre élégance. Indispensables donc ! Ils sont aussi très bénéfiques pour les personnes âgées qui se voûtent au fil du temps, car ils permettent de s’élever et de garder de la fluidité.

Martine Depondt-Gadet
Médecin acupuncteur homéopathe
Qi Gong au féminin – Martine Depondt-Gadet -Éditions Chariot d’Or (2012)
http://www.martinedepondtgadet.com/Bienvenue.html  

 

 

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.