Il est temps d’être égoïste !

0

Si vous avez l’impression aux alentours de la cinquantaine d’être arrivée à la fin d ‘un cycle et de ne pas savoir très bien comment inventer la suite… alors cet article est fait pour vous !

Une fin de cycle.  En milieu de vie, un certain nombre d’espoirs et d’illusions ont été perdus mais il y a auss©Pixabay-Page blanche-Egoisme-Midetplusi de nombreuses choses dont vous pouvez être fière. Jusque-là le chemin était tout tracé : études, amis, enfants, début de carrière… Il suffisait de suivre les bonnes règles et d’être bienveillante. Pour autant la valorisation attendue n’a pas toujours été au rendez-vous…Vous savez aujourd’hui ce que vous ne voulez plus faire, mais vous ne savez pas comment inventer la suite votre l’histoire.

Mais aussi le début d’une nouvelle histoire. Vous êtes à un âge où vous avez à la fois plein d’envies et plein d’énergie. Vous êtes loin de partir d’une page blanche et c’est là un très grand avantage. Cela signifie que vous avez à votre disposition des modes d’apprentissages, des relations, une famille et que vous avez exercé ou exercez encore un métier. Le but n’est pas de rester accrochée à une situation personnelle ou professionnelle qui ne vous convient plus au motif que vous êtes en terrain connu. Le but n’est pas non plus de tout abandonner pour vous réinventer et vous lancer dans le monde associatif qui serait a priori plus en phase avec vos valeurs ou avec une recherche de sens. Dans l’un ou l’autre cas, vous risqueriez d’être amèrement déçue.

C’est le moment d’être égoïste. La bonne démarche consiste à être égoïste et vous mettre enfin au centre de l’équation de votre vie. Il s’agit de définir sainement, ce que vous aimez et qui vous êtes, de déterminer vos piliers de vie.©Microgen-Fotolia-Egoisme-Polnger-Midetplus Ma préconisation : se plonger dans l’inconnu et se mettre en mouvement sans un but précis pour rechercher ce qui vous fait plaisir et qui vous définit, en dehors de toute considération familiale, sociale ou professionnelle. Ces périodes sont de merveilleux moments de (re-)construction de la personnalité. Il vous reviendra d’identifier ce qui est réellement important pour vous. Il est indispensable de construire votre vie de demain sur les piliers d’aujourd’hui et pas ceux qui vous ont construite il y a des années,  au risque de vous tromper d’objectif. Cependant rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous voulez tout changer dans votre vie que vous le ferez…  Néanmoins, le fait de prendre du recul vous permettra de faire des choix éclairés plutôt que de subir une situation.

Il n’est jamais trop tard pour chercher à faire ce que vous aimez et vous êtes trop jeune pour renoncer à vos rêves. Ce n ‘est pas parce que vous voulez tout changer que vous le ferez…  ni que vous allez abandonner vingt ans et plus d’acquis, mais le fait de prendre du recul vous permettra de faire des choix éclairés, plutôt que de subir une situation. Alors je vous propose de retourner à l’essentiel, car ce n’est qu’en devenant sainement égoïste que vous pourrez réellement contribuer positivement à la vie des autres.

Mireille Garolla©Mireille Garolla
Executive coach spécialisée en transition professionnelle
Associé Gérant de Group’3C

 

1540-1Changer de vie en milieu de carrière, le livre de Mireille Garolla¹ paru aux Éditions Eyrolles en février 2016, propose différentes pistes de réflexion afin de re-devenir acteur de sa propre vie (et de sa carrière) et être à même de se réinventer selon des valeurs qui sont réellement les nôtres. Par des exercices simples, l’auteur partage avec le lecteur son expérience et celle de ses clients. Aux frontières de la psychologie, des techniques de recherches d’emploi ou de création/reprise d’entreprise, l’ouvrage permet de débuter une démarche d’analyse éminemment personnelle et de la mettre en pratique.
¹Mireille Garolla, âgée de 51 ans, diplômée de l’ESCP Europe, dirige aujourd’hui Group’3C, un cabinet spécialisé en coaching et en outplacement. Elle est aujourd’hui coach certifiée et anime une émission de radio sur Fréquence Protestante ainsi que deux chroniques mensuelles, l’une sur Village de la Justice et l’autre auprès des alumni de l’ESCP. Elle est membre de la commission carrière de l’ESCP Europe.

 

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.