La sophrologie, un chemin vers soi

0

À partir de 45/50 ans, les femmes sont confrontées à de multiples changements, physique, physiologique, mental. La pratique de la sophrologie, discipline de plus en plus reconnue, offre un soutien efficace pour mieux vivre ces transformations et aborder cette nouvelle tranche de vie non pas nourrie de regrets… mais enrichie d’espoir et de nouvelles envies.

Vers 50 ans, la ménopause s’installe avec son cortège de désagréments (bouffées de chaleur, insomnies, tristesse, irritabilité, baisse de libido…). Le corps se transforme. À la maison les enfants quittent le domicile, parfois des couples se séparent, des parents deviennent dépendants. Sur le plan professionnel les huit lettres du mot « retraite » commencent à clignoter. Il convient de faire face à tous ces changements imposés par la vie, de réussir cette nouvelle mue. La sophrologie, véritable école du positif, sera dans cette période importante de transition un soutien efficace et enrichissant pour s’accepter et parfois même se réinventer.

L’origine. Terme crée en 1960 par son fondateur le professeur de médecine neuropsychiatre Alfonso Caycedo, la sophrologie tire son étymologie du grec ancien :

©Pixabay-Sophrologie-MidetplusSOS : paix, harmonie
PHREN : esprit, conscience
LOGOS : discours, étude
soit « l’harmonie du corps et de l’esprit »

Les principes. À travers des techniques spécifiques et des exercices appropriés, la pratique de la sophrologie permet de se recentrer sur soi, de réveiller son énergie vitale, de prendre conscience de toutes ses capacités, de vivre ses émotions sans se laisser envahir par elles. C’est un nouvel art de vivre qui conduit jusqu’à une philosophie de vie puisqu’au fil des séances notre regard sur la vie change, notre être profond se transforme pour trouver un nouvel équilibre de vie.

Comment ça marche ? Chaque séance d’environ 45 minutes combine un temps ©Pixabay-Sophrologie-Midetplusde respiration, indispensable au lâcher prise et à l’installation du calme mental. Il est suivi de l’apprentissage de la relaxation, afin d’atteindre un état de conscience entre veille et sommeil qui permet, proche du rêve éveillé, de lever défenses, blocages et de se libérer ainsi des tensions. Dans cet état de bien être les capacités de mémorisation sont décuplées, les images et les sensations corporelles accrues. Puis vient le temps des mouvements à travers des exercices codifiés pour percevoir son corps autrement, à l’accepter tel qu’il est, à en prendre soin. Pour finir, des exercices de visualisation basés sur des expériences réussies du passé ou bien sur des représentations anticipées mais toujours positives afin de réveiller force et confiance.

La sophrologie peut se pratiquer de façon individuelle ou en groupe partout, à tout moment, sans limite d’âge et ne nécessite aucun matériel particulier. Les champs d’application en sont presque illimités, mais elle est particulièrement efficace pour apprendre à gérer des situations anxiogènes tel que le passage d’examens ou concours ou bien encore apprivoiser des phobies paralysantes.

©Odile Monteau-Sophrologie-MidetplusOdile Monteau
Sophrologue, se déplace à domicile
Mail : odmonteau@gmail.com – Tél : 06 70 73 62 38
Prix d’une séance individuelle €50, en groupe €20.

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.