Le Feng Shui pour changer sa vie

0

Notre espace de vie est la projection de notre inconscient. Il reflète nos états d’âme, nos intentions, nos points forts, mais aussi nos faiblesses. Nous interagissons en permanence avec notre habitation. Le Feng Shui¹ nous amène à conscientiser ce qui s’y vit tout en cherchant à optimiser et harmoniser notre environnement.

Le Feng Shui, pourquoi ? Nous choisissons notre maison, notre appartement, plus ou moins consciemment en fonction d’un vécu, en fonction d’un système de croyances. Ensuite comment choisissons-nous de l’aménager, de les décorer ? Autrement dit « est-ce que ce que je souhaite pour ma propre vie est en cohérence avec mon habitation ? ». Par exemple : est-ce que je m’impose d’exposer tous les cadeaux qui m’ont été offerts, même quand ils me déplaisent ? Est-ce que je remplis mes étagères d’objets décoratifs parce qu’ils sont tous imprégnés d’un souvenir ou bien est-ce que je suis surtout paralysée à l’idée de ressentir du vide ?

© Site Catherine Dénecé-Jullien-FengShui-Midetplus

Le Feng Shui, comment ? La lecture du plan, dans un premier temps, permet de découper l’espace en 9 zones qui correspondent aux grands domaines de la vie (l’amour, la santé, le travail, etc). Ensuite, sur place, le consultant Feng Shui explore l’espace à la recherche de tous les obstacles physiques ou symboliques qui viennent entraver la fluidité ou perturber une évolution harmonieuse dans chacun de ces domaines. Il étudie également l’orientation du lieu, la disposition des pièces, l’utilisation des matériaux, les couleurs… Cette première étape constitue une véritable connexion à l’inconscient des habitants. Y-a-t-il des zones encombrées, ou vides au contraire, qui viennent impacter l’espace ? Le Feng Shui, qui veut dire « vent et eau », utilise l’extrême mobilité de ces deux éléments pour effectuer les corrections. Contrairement aux idées reçues, il n’y a pas besoin de s’attaquer aux cloisons ni de devoir mettre le salon à la place d’une chambre pour rééquilibrer un espace. Il suffit d’utiliser à bon escient des symboles, de retirer un objet inapproprié ou encore de ranger un placard (symbole de l’inconscient). Les outils sont nombreux. L’espace alors se rééquilibre et votre vie change. L’effet est souvent vécu comme bluffant.

« J’ai retrouvé une communication avec mon mari », m’a confié une femme. Une autre témoigne : «  J’ai enfin osé me lancer dans une nouvelle activité professionnelle, alors que j’étais tétanisée à l’idée de bouger. Je tournais en rond chez moi. »

Le lien entre le Feng shui et l’ostéopathie. Le corps est notre premier espace de vie. En interagissant avec notre habitat, ce qui est « traité » à l’extérieur aura une incidence sur ce qui se vit à l’intérieur de soi (physiquement, psychologiquement) et dans son inconscient. Cette résonance entre l’intérieur et l’extérieur parle d’une même réalité. En ce sens le feng shui Tian di est thérapeutique. En opérant dans notre espace, notre vie se transforme. En rééquilibrant le corps, l’ostéopathie le remet en mouvement, tandis que le feng shui agit dans l’espace comme l’ostéopathie agit sur le corps.

© Site Catherine Dénecé-Jullien-FengShui-Midetplus

Le Feng Shui, c’est être bien chez soi pour être bien en soi !

Catherine Dénecé-Jullien
Ostéopathe experte feng shui www.osteoetfengshui.com
31, rue Chanez, 75016 – Paris –  Tél : 01 42 25 15 44

¹Le Feng shui (qui signifie littéralement « le vent et l’eau ») est un art millénaire d’origine chinoise qui a pour but d’harmoniser l’énergie environnementale d’un lieu de manière à favoriser la santé, le bien-être et la prospérité de ses occupants. Cet art vise à agencer les habitations en fonction des flux visibles (les cours d’eau) et invisibles (les vents) pour obtenir un équilibre des forces et une circulation de l’énergie. Il s’agit de l’un des arts taoïstes, au même titre que la médecine traditionnelle chinoise ou l’acupuncture, avec lesquelles il partage un tronc commun de connaissances.
Photo de Une : Réveil -(Photo énergétique)-©homphotos.com

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.