Le pouvoir des plantes

0

Une tisane de cannelle, gingembre, cumin et hibiscus en geste d’accueil. Puis, le corps oint d’une huile à base de cumin, graine de courge, basilic et coriandre, Maryse Meyer a massé mes points douloureux en s’attardant sur ma peau pour la tonifier, la drainer et la rendre plus douce.

©Maryse Meyer - Mid&PlusUn étal d’herboriste. Maryse Meyer utilise les plantes d’ici et celles de son pays d’origine, la Martinique : le citron, le patchouli pour la digestion, l’atoumo en créole pour tout soigner, les feuilles de corossol pour les épisodes dépressifs, la sauge ou l’alchémille pour les soucis féminins et la camomille pour les céphalées. Son credo : les plantes achetées chez l’herboriste procurent tellement de bienfaits qu’il est dommage de ne pas plus les utiliser ! 

« Il faut soit les prendre sous forme de teintures-mères plus concentrées (quelques gouttes suffisent), soit en gélules, en ampoule ou en tisane (6 cuillères à soupe dans un litre d’eau) qu’on boit le matin à jeun et avant chaque repas, ce que je préfère parce que les résultats sont plus visibles ».

Atoumo

Moins agressives pour le corps que des médicaments, il faut toutefois être patient pour que leurs effets se fassent sentir.

« Attention à ne pas les cueillir soi-même si on ne connaît pas la quantité ou la manière de les préparer ! Parmi les plantes que j’aime beaucoup, la mélisse ou la marjolaine soignent les maux de ventre, faut-il encore savoir de quel mal il s’agit, règles, digestion, stress, migraines ou contrariétés. Pour les flatulences, il faut penser à l’anis, à la badiane, au basilic et au fenouil, pour éliminer, digérer et bien dormir


La nature, une pharmacie vivante
.
Les plantes de tous les pays ont des qualités : par exemple, les plantes chinoises comme l’angélique pour les femmes irritables ou souffrant de bouffées de chaleur, d’insomnie ou de surplus de cholestérol ou le trèfle rouge pour réduire les effets de la ménopause. « Le genévrier soigne les douleurs du dos alors que les baies de genévrier sont utilisées plutôt en cuisine. Les clous de girofle au Maroc sont employés pour des cataplasmes qui décongestionnent les inflammations avec du citron et de l’origan tandis que les dentistes les utilisent pour calmer les douleurs. Ma grand-mère antillaise m’a beaucoup appris mais pour compléter son savoir-faire, j’ai passé un diplôme de naturopathe ». Ainsi en alliant tradition et connaissance, Maryse a créé ses propres formules de soins.

« Je ne fais pas concurrence à la médecine,
mais pour soigner le quotidien les plantes sont vraiment efficaces.
 »

 

Le travail des mains. « Pour les massages que j’adapte à chaque personne, j’utilise des huiles essentielles que je prépare moi-même. Pour vous, j’ai mis au poin©Fotolia-Huiles Plantes Mains-Midetplust une huile détox mais je peux la modifier en fonction de votre état du jour que je ressentirais au toucher. Après écoute de la patiente, je sens les points précis d’acupuncture qu’il faut activer et je fabrique l’huile nécessaire pour calmer la douleur. Parfois une seule goutte suffira car il faut faire attention à ne pas brûler la peau. On connaît de mieux en mieux le pouvoir des plantes mais le sérieux du praticien doit aussi entrer en ligne de compte. Finalement, c’est le bouche-à-oreille qui fonctionne le mieux ! ».

Vicky Sommet

Aloe Vera : maryse.meyer64@gmail.com

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.