Les 5 clés du bonheur au bureau

0

Scientifiquement c’est prouvé, un salarié heureux est un salarié moins malade, plus motivé et plus productif. Un salarié heureux fournit un travail d’une plus grande qualité aussi ! Alors qu’attendons nous pour changer, pour évoluer vers plus de sérénité et de bien être, pour remettre l’humain au cœur de l’entreprise ? Un sacré défi à relever pour les entreprises dans les prochaines années.

1 – Montrez l’exemple, devenez un ambassadeur du bonheur

Combien de managers, de dirigeants ne disent pas bonjour en arrivant le matin et s’enferment directement dans leur bureau ? Gardez à l’esprit que vous êtes le capitaine du bateau et à ce titre vous vous devez de dégager une attitude ouverte. C’est à vous d’instaurer une dynamique positive  au sein de vos équipes. Le matin par exemple en arrivant au bureau, souhaitez bonjour à vos collaborateurs en les regardant dans les yeux, témoignez leur votre sympathie, soyez à leur écoute. En instaurant un simple bonjour avec un regard, vous envoyez un message positif à l’autre et comme le bonheur c’est contagieux ça risque de faire des émules. Faites-en l’expérience et vous verrez combien vos relations vont changer en peu de temps.

©Milan Marcovic Fotolia-Bonheur Bureau-Midetplus

2 – Envoyez des signes de reconnaissance

Dans une récente étude américaine  il a été démontré que 65 % des américains ne se souvenaient pas avoir reçu le moindre retour positif au travail au cours du mois.Les  signes de reconnaissance agissent  sur la motivation et l’estime de soi, il est donc primordial de féliciter et reconnaître le travail de vos collaborateurs. Lors de vos réunions hebdomadaires commencez par mettre le focus sur ce qui a bien fonctionné lors de la semaine écoulée. Mettez à l’honneur un collaborateur qui a réussi une mission ou qui a remporté un contrat.

3 – Faites confiance aux capacités et compétences de vos collaborateurs

Avez-vous confiance en vos collaborateurs et salariés ? Croyez-vous en leur intelligence ? Pensez-vous qu’ils peuvent évoluer ?… Robert Rosenthal, psychologue américain de l’Université de Californie à Riverside a découvert après une expérience qu’il existait un effet Pygmalion : « Nous nous conformons à ce que les autres attendent de nous, de sorte que leurs jugements peuvent devenir des prophéties auto-réalisatrices ». L’expérience consistait à faire un test de performance en début d’année à des élèves. Les résultats ont ensuite été remis aux professeurs, sous la forme d’une liste d’élèves identifiés comme précoces. Cette liste était en réalité constituée de manière arbitraire, avec des élèves de tous niveaux. En fin d’année, tous les élèves annoncés précoces avaient fait des progrès significatifs, qu’ils aient eu un résultat bon, moyen ou mauvais au test initial. Inconsciemment le professeur a envoyé un certain nombre de signaux non verbaux qui ont impacté leur croyance et donc leur résultat. Ayez donc des attentes positives, croyez aux capacités de vos collaborateurs, faites leur confiance et vous constaterez l’impact puissant que cela peut avoir sur eux et donc sur votre entreprise.

4 – Identifiez, reconnaissez et valorisez les talents de vos collaborateurs

Des recherches basées good-jobsur la psychologie positive ont démontré que les individus ayant conscience et utilisant leurs forces et talents personnels en retirent plusieurs bénéfices et notamment  un sentiment de bien être en général et de confiance en soi. S’attacher déjà à ce l’on sait faire, plutôt que de regarder nos lacunes. Développer ses talents et connaître les talents des autres pour pouvoir par la suite en développer d’autres.Voilà un moyen de stimuler, de motiver et de faire progresser un collaborateur. Alors connaissez-vous les talents de votre équipe ?

5 – Travaillez sur la satisfaction, l’engagement et la concentration maximale, créez du flow

Ce concept, élaboré par le psychologue Mihály Csíkszentmihályi est largement présent en psychologie positive. Le flow c’est un état mental atteint par une personne lorsqu’elle est complètement plongée dans une activité, et se trouve dans un état maximal de concentration, d’engagement et de satisfaction dans son accomplissement. L’état de flow permet d’être plus efficace, plus investi, cela donne du sens à ce que l’on fait.

Les 3 conditions nécessaires

– L’activité doit comporter des objectifs clairs et une progression, ce qui donne une direction et une structure à la tâche.
– La tâche doit comporter un feedback clair et immédiat, ce qui aide à s’adapter aux exigences changeantes et à ajuster sa performance afin de maintenir l’état de flux.
– Un bon équilibre entre les défis et les compétences.

Le rapport 2016 du World Happiness Report mesure le bonheur par pays. Selon plusieurs critères, la France n’arrive qu’en 32e position. Plus de 65 % des salariés se sentent désengagés par rapport à  leur travail. Il est donc temps de réagir et de voir le capital bonheur comme une vraie valeur ajoutée pour l’entreprise. En instaurant plus de bienveillance et de bien-être au travail, vous mettez toutes les chances de votre côté pour garantir l’essor de votre société. Alors, vous êtes prêt ? C’est à vous de jouer !

Pascale Gabert-Za©Happy&Cie- Bonheur Entreprise-Midetplusmparini et Marjorie Danna
Tél: 06.09.63.76.14 – Tél : 06.79.72.30.54
Happy&Cie-  Email : contact@happy-and-cie.com

 

 

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.