Les dents miroir de notre santé

0

Il est aujourd’hui prouvé que l’état de notre bouche, de nos dents, de nos gencives, donne des indications précieuses sur notre état de santé général et ce bien avant l’apparition d’autres symptômes. Une dentisterie globale en quelque sorte. Comment agir et surtout prévenir, quelles sont les règles de base fondamentales ?

Du bon état de nos intestins et de notre foie

Nos dents sont sacrées, nous en sommes responsables et il convient d’en prendre soin différemment., car elles sont sensibles à notre environnement.  Elles sont soumises à la minéralisation de notre corps et nos carences influencent leur état. Les apports alimentaires sont donc fondamentaux pour avoir des dents en bonne santé. Les aliments que nous ingérons doivent être sains, équilibrés, riches en minéraux et vitamines et le moins transformés possible. La bonne santé dentaire dépend de l’état de nos intestins et de notre foie, qui doit bien travailler pour éliminer les toxines, et celle de nos gencives dépend de celle de notre paroi intestinale.

« Les dents jaunes et foncées sont signe de présence de toxines.
Après un jeûne, les dents blanchissent, car il y en a moins dans le sang. »
Catherine Rossi¹
©Naturebiodental tooth-2414909_960_720

Attention aux changements de vie

Ce qu’on pourrait appeler la « perte de territoire » affaiblit le bon état de nos dents qu’il convient donc de surveiller quand on change de vie (partager un appartement, se marier, avoir un enfant, d’où le fameux dicton « un enfant, une dent »). Il est donc plus important que jamais de veiller à être ancré, poser ses limites. Il semblerait qu’on ait plus de caries lorsqu’on est déstabilisé…

« Un de grands secrets quand on est enceinte est de consulter un acupuncteur qui travaillera pendant votre grossesse sur le méridien du rein, grand maître de l’état des os et des dents, qu’il régule afin d’en renforcer l’énergie. » Catherine Rossi¹
©traditional-chinese-medicine-2451944_960_720

La prévention, clé essentielle

La prévention est impérative : un contrôle régulier chaque année et tous les six mois pour celles qui ont des dents fragiles. Les dents dévitalisées seraient de véritables nids à toxines pouvant mettre le corps en épuisement immunitaire et provoquer des déséquilibres en cas d’infection, de même que les maladies parodontales chroniques.

« Un jour le système s’écroule et les problèmes dentaires deviennent une barrière à la guérison. Les dentistes sont avant tout des architectes de la bouche et non des pompiers qui éteindraient un feu et vous laisseraient avec une maison détruite. »  Catherine Rossi¹
©Naturebiodental

Si tous les cabinets dentaires n’affichent pas clairement cette approche globale², beaucoup de dentistes commencent à prescrire des médecines naturelles (huiles essentielles, phytothérapie, compléments alimentaires). Remettre de la force dans ses dents, les aimer, prendre soin de sa bouche de façon naturelle, globale et cohérente nous aide à rester en bonne santé et… à éviter les récidives !

Marie-Hélène Cossé

¹Catherine Rossi est diplômée de la faculté de chirurgie dentaire de Toulouse. En 1984, sa thèse de doctorat traite déjà de l’homéopathie appliquée à l’odonto-stomatologie. Auteure du Dicodent (2001), responsable scientifique du site Naturebiodental.com, elle publie chaque semaine des articles accompagnant à une meilleure hygiène buccale. 
²Une prise en charge globale est nécessaire afin que la bouche devienne une valeur ajoutée à la santé. Il est d’abord proposé dans cette optique aux nouveaux patients un bilan d’1h00 (dents, gencives, occlusion, test des champs électro-magnétiques et de l’influence des métaux présents en bouche). Le lien entre les pathologies dentaires présentes et les éventuels problèmes de santé sont recherchés. De nombreux dentistes ont été formés par le Dr Catherine Rossi à cette méthode globale et sont ainsi certifiés NatureBio Dental.

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.