Mince alors

0

Pourquoi grossissons-nous ? Avec la baisse d’œstrogènes, la répartition des graisses change, le rapport taille-hanches se modifie et les ventres s’arrondissent… Entre 25 et 60-65 ans, on gagne en poids : 2 kg par 6 ans, puis 1 kg par 10 ans après 45 ans. Cette formule s’arrête vers 60-65 ans. Comment rester mince alors ?

Naomi, Linda, Tatjana, Christy et Cindy* affirmaient au temps de leur célébrité ne se priver de rien pour avoir la silhouette vertigineuse qu’elles ont préservée aujourd’hui presque 30 après. Et pourtant, il y a 25 ans, une femme de 45 ans ressemblait plus à Mamie Nova qu’à l’une des cinq top models ! Grossir lentement mais sûrement après ses grossesses était dans l’ordre des choses. La mode de l’époque avec ses mailles gainantes et surpiqûres rigides soutenait les silhouettes. Le 38 des mannequins d’alors serait impensable en 2014 où le 34 est de rigueur. Cindy Crawford avoue qu’elle ne pourrait pas être modèle aujourd’hui au regard des beautés de type « brindille » qui défilent sur les podiums… Aujourd’hui, ces fameuses tops qui criaient haut et fort il y a 30 ans ne rien faire pour être belles avouent leur secret : régimes alimentaires et sport. Elles se privent, se pèsent tous les jours, rattrapent le lendemain les 500 grammes pris la veille, s’imposent des cours de gym avec coach et fuient le soleil.

Sans en arriver là, être mince n’est pas que génétique ni uniquement synonyme de privation. Parlons plutôt de self control. Je fais partie de celles-là et ose avouer que nous associons généralement une hygiène de vie assez stricte à quelques astuces :
– Sans faire de régime, choisir soigneusement nos plats et faire nos courses avec soin (pas d’additifs, pas d’exhausteurs de goût).
– Se nourrir régulièrement pour éviter que nos ventres ne crient famine et ne nous rendent voraces (ne pas sauter de repas).
– Cuisiner soi-même (ce qui exaspère nos filles, indésirables dans la cuisine…) pour mieux contrôler ce qui est dans nos assiettes.
– Eviter le restaurant qui n’est donc pas une priorité… Si nous y allons ou si nous dînons chez des amis, nous essayons de doser : ne pas finir notre assiette, garder notre verre plein. Oui, nous buvons beaucoup… de l’eau, du thé, mais très peu d’alcool : un verre de (bon) vin pour le plaisir, une coupe de champagne par ci par là.
– Ne pas penser à la nourriture et ne pas en parler trop non plus (plus on fantasme, plus le cerveau est addict...).
– Prendre nos repas à table, assises, dans le calme si possible et en écoutant notre corps nous dire quand il est rassasié** ce qui implique bien sûr la dernière astuce : ne jamais se resservir.

Cela peut paraître difficile mais quel plaisir de garder ou de retrouver cette ligne qui permet de s’habiller comme on le souhaite et qui nous évite de nous fatiguer au moindre effort physique !

Trois mots d’ordre donc : boire de l’eau, bouger, moins manger.

* Naomi Campbell, Linda Evangelista, Tatjana Patitz, Christy Turlington et Cindy Crawford.
**http://bienmanger-vivremieux.fr/comprendre-les-mecanismes-de-la-satiete-pour-maitriser-son-poids-volet-12/

Marie-Hélène Cossé

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.