Belles gambettes

0

Elle a fait la une des journaux l’année passée puisqu’elle a été largement évoquée lors de la « crise » des pilules contraceptives de 3e et 4e générations, la phlébite effraye les mid&plus que nous sommes… Quelques conseils et idées à partager ci-dessous :

De quoi s’agit-il ? De la formation d’un caillot sanguin dans une veine de la jambe qui bloque la circulation sanguine avec un risque de la migration dans les poumons produisant une embolie pulmonaire pouvant être mortelle.

Quels sont les signes avant-coureurs ?  « Une douleur et une sensation de lourdeur dans le mollet au repos, ainsi qu’un gonflement de la jambe doivent attirer l’attention sur l’hypothèse de la phlébite, explique le Dr Jean-Pierre Laroche, médecin vasculaire au CHU de Montpellier*. En cas de doute, il faut aller son voir son médecin généraliste en urgence qui pourra prescrire un écho-doppler avec un spécialiste pour confirmer le diagnostic ».

Quels sont les facteurs de risques majeurs ?  Les gens pensent à tort que le risque de phlébite est d’abord génétique. Si cela doit conduire à redoubler de vigilance, les autres facteurs sont : les opérations chirurgicales (notamment orthopédiques), les traumatismes, l’hospitalisation et le cancer, la prolongation d’une station allongée, mais aussi la grossesse, l’obésité, les longs voyages en avion et le tabagisme associé à la contraception orale ou aux traitements hormonaux de la ménopause.

Quel est le traitement ? Il repose sur la prise d’anticoagulants avec le port de bas ou chaussettes de contention (les bas disgracieux de nos grands-mères ont été remplacés par des modèles plus sexy avec des matières et couleurs modernes). La pression exercée permet de réduire le calibre des veines, soulagement garanti.

Comment réduire les risques ? Pratiquer une activité physique (les plus conseillées étant la natation, la marche et le vélo), ne pas fumer, porter des bas de contention lorsque le risque a été identifié et lorsque vous voyagez en avion (buvez aussi de l’eau et faites quelques pas dès que vous pouvez dans la carlingue), ne pas s’habiller trop serré (pantalons, bottes, ceintures), porter des chaussures avec un petit talon (3 centimètres), ne pas rester assise ou debout sans stimulation musculaire trop longtemps, ne pas prendre de bain très chaud, terminer sa douche par un jet d’eau froide en remontant des pieds aux cuisses.

*Le laboratoire pharmaceutique Bayer a lancé fin mars 2014 une campagne d’information baptisée « Douleurs, lourdeur, gonflement : trois signes pour réagir » www.laphlebite.fr/
Voir le Revitive, repose-pieds envoyant des impulsions électriques dans la plante des pieds pour améliorer la circulation sanguine, réduire les gonflements des pieds et chevilles et soulager la gêne dans la partie inférieure des jambes  www.revitive.fr/ 

Revitive, Laboratoire Actegy

Revitive, Laboratoire Actegy

par Marie-Hélène Cossé

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.