Soigner son couple

0

Traverser une crise structurelle dans son couple, vouloir approfondir les mécanismes qui régissent notre vie à deux ou bien encore comprendre pourquoi on n’arrive pas à vivre en duo, tout cela est non seulement légitime mais indispensable si on veut soigner son couple, au long cours ou pas. 

Comment réussir sa vie de couple ? Valérie Mathieu*, thérapeute de couple chez Mots-Croisés à Paris, ©Valérie Mathieu - Mid&Plusmariée depuis de nombreuses années, mère de cinq enfants, nous rappelle quelques règles essentielles : l’écoute partagée, avoir des intérêts communs et éviter de cheminer sur des voies parallèles sans se rendre compte qu’elles s’éloignent l’une de l’autre ((pour les rythmes on peut toujours composer), trouver un moment privilégié pour se consacrer l’un à l’autre, se vouloir du bien, choisir un lieu protégé où l’on peut se dire les choses régulièrement et rire ensemble loin des enfants, du boulot, de la famille…

« Une vie de couple si on souhaite qu’elle s’inscrive dans la durée se travaille à deux. Il est important de :
– soigner sa relation,
– prendre du temps pour l’autre,
– se donner un rendez-vous hebdomadaire hors de la maison (resto, cinéma, etc.), mais

– surtout penser que le couple est prioritaire à la famille. »
Valérie Mathieu

Réapprendre à se parler, s’écouter. Quand on s’enfonce dans le silence ou qu’on se met à l’affût des comportements né© Gustav Deutsch d'après E Hopper-Couple-Midetplusgatifs de l’autre, oubliant tout ce qui est positif, la communication peut devenir très vite impossible et le seul moyen d’avancer est parfois de demander une intervention extérieure. Le conseiller conjugal ou thérapeute de couple peut aider le couple qui va mal à sortir de l’impasse en modifiant les équilibres (ramener à la parole celui qui s’est enfoncé dans le silence par exemple ou comprendre d’où vient l’agressivité et la colère qui nous animent parfois). Comment ? En écoutant, en faisant parler l’homme et la femme, en les faisant écrire, en faisant jouer à chacun le rôle de l’autre ou bien en les faisant rejouer ensemble une scène du couple.

Soigner son couple. Le métier de conseiller conjugal se développe dans les années 1970, au moment de l’entrée en vigueur de la loi Veil, où ils mènent, entre autres, les entretiens pré-IVG. De même que la consultation d’un psy pour un enfant est passée de nos jours du hors-norme au tout à fait courant, celle d’un conseiller conjugal ou thérapeute conjugal** monte en puissance. Qui consulte ? Des couples de tous âges. Dès la quarantaine (crise passagère ou infidélité), ou des couples au long-cours (le départ à la retraite de l’homme est souvent un problème pour la femme, le manque de désir ou la baisse de libido, devenir grands-parents, etc.), parfois des gens en couple qui viennent consulter seuls (des femmes le plus souvent, le partenaire n’ayant pas souhaité venir) ou bien encore des célibataires qui veulent comprendre pourquoi ils n’arrivent pas à être en couple…

Bien sûr la thérapie peut soigner le couple, trouver une issue à une situation douloureuse et bloquée et permettre de signer un nouveau contrat de vie à deux, mais il peut aussi arriver qu’elle en scelle la fin… et dans ce cas elle aide à faire le deuil de la vie commune pour pouvoir rester en bons termes et continuer à être parents ensemble. Mais pour inventer ou réinventer une façon de vivre son couple, pour rendre du souffle à une histoire qui commence à en manquer, n’oublions pas qu’il faut toujours être… deux et que l’amour à maturité est un subtil mélange de : je m’aime moi, je m’aime en toi, et avec le temps je trouve mon bonheur dans le tien et ton plaisir est de me voir heureuse

Marie-Hélène Cossé

ils-se-marierent-et-apres_article_large*Mots Croisés, 63-65 rue du Cherche-Midi, 75006 Paris, Métro Sèvres-Babylone, Tél. 01-45-44-90-64, six conseillères conjugales, 5 à 7 entretiens en moyenne pour une thérapie, un entretien tous les 15 jours de 45 minutes, de €70 à €100 l’entretien.
Ils se marièrent et après ?, de Valérie Mathieu, Elisabeth Content et Bénédicte Lucereau (Éd. Edifa, 2011).

 

**Le métier de conseiller conjugal
Le conseiller conjugal et familial est titulaire d’une attestation de qualification au conseil conjugal et familial. Pour l’obtenir, il faut suivre une formation de deux ans dans un organisme agréé par l’État. La formation comprend plusieurs stages. Elle est ouverte aux professionnels du secteur médico-social (infirmières, assistantes sociales, éducateurs, sages-femmes, psychologues…). Elle est cependant accessible aux autres professions. Ce n’est pas un métier par lequel on débute, c’est une spécialisation vers laquelle on évolue. Le plus souvent, ce sont des professionnels du milieu médico-social qui ajoutent cette qualification à leur formation de base. Le travail de conseiller conjugal peut être une passerelle vers la médiation familiale, une profession plus centrée sur la gestion des conflits et qui s’adresse à un public plus large et varié. Pour cela, il faut obtenir le DEMF (diplôme d’État de médiateur familial).
Association française de conseil conjugal (AFCCC), 268, rue de Vaugirard, 75015 Paris, Tél. 01-45-66-50-00.
Association française des conseillers conjugaux et familiaux (ANCCEF).

 

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.