Un dernier ver ?

0

On les appelle entomophages. Ils représentent un tiers de la population mondiale, soit plus de deux milliards de personnes, dans 90 pays. Ce sont des mangeurs d’insectes (Afrique, Amérique du Sud, Asie du Sud-Est). Pourquoi pas nous un jour ? 1.800 espèces différentes sont consommées, dont 30% de coléoptères (scarabées, coccinelles, hannetons, charançons, etc.), mais on trouve aussi criquets, chenilles, fourmis, sauterelles, grillons, libellules et mouches. Araignées et scorpions, bien qu’ils soient des arachnides, pourraient aussi être comestibles.©Wikipedia-Midetplus

Et pourtant c’est seulement récemment que l’entomophagie a attiré l’attention, puisqu’on sait que la planète comptera environ 9 milliards d’habitants en 2050. Les insectes pourraient être une solution pour nourrir hommes et bétail. La FAO* (Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture) étudie ce potentiel :

  • Des avantages pour la santé : les insectes sont très nutritifs. Ils sont riches en minéraux (calcium, phosphore, magnésium), en acides gras et en vitamines et pauvres en graisses. Ils présentent un faible risque de transmission de maladies zoonotiques.
  • Des avantages pour l’environnement : leur élevage nécessite beaucoup moins d’eau et de nourriture que pour les autres animaux. Ils utilisent une surface au sol plus réduite et émettent moins de gaz de serre. Ils peuvent se nourrir de déchets organiques.
  • Des avantages pour l’économie ? Les insectes peuvent être récoltés à l’état naturel, cultivés, transformés et vendus par tous, dans les régions urbaines et rurales, sans avoir besoin de terrain. La récolte et l’élevage peuvent fournir des opportunités commerciales dans les pays développés et en voie de développement.
  • Leur goût ? Selon les espèces, il est proche de celui de la noisette, de la cacahuète, de la crevette ou du champignon.
  • Sous quelle forme ? Les insectes peuvent être ingérés « nature » ou bien associés à d’autres aliments ou encore sous forme de biscuits, chocolats ou sucettes. Ils peuvent aussi être transformés en pâtes ou broyés en farines.

©MicroNutris-MidetplusEn France, la société Micronutris, créée en 2011 dans le sud de la France, est devenue la première entreprise européenne à posséder son propre élevage d’insectes comestibles spécialement dédié à la consommation humaine. Leurs produits se trouvent soit sur le site www.mangeons-des-insectes.com/boutique, soit au menu du restaurant Aphrodite situé à Nice et tenu par le chef étoilé David Faure.

Alors, convaincues ? Vous prendrez bien un ver ?

Marie-Hélène Cossé

*  http://www.fao.org/3/a-i3264f.pdf
*
*http://www.micronutris.com/index.html

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.