La culture colombienne à votre porte

0

En des temps où nombre de pays se ferment à la visite pour cause de guerre, terrorisme et autres atrocités, grand est le bonheur d’accueillir à nouveau dans la liste des pays fréquentables, et à fréquenter, la Colombie.

La paix, enfin !

Après plus d’un demi siècle de conflit, c’est sous le signe de la paix que s’est déroulée Année France Colombie 2017. Entamée par la saison de la France en Colombie pendant un semestre dans les dix plus grandes villes du pays, elle se termine par la saison de la Colombie en FranceRenforcer les relations entre les deux pays, ouvrir cette coopération à de nouvelles disciplines et moderniser l’image que les deux pays peuvent avoir l’un de l’autre, tel est l’objectif de ces échanges biculturels. Plus de 250 projets colombiens ont été mis à l’honneur pour faire découvrir un pays à travers ses artistes, sa gastronomie, sa littérature, ses sportifs, sa musique¹, son cinéma, son histoire, son économie… Impossible de les citer tous, mais il n’est pas trop tard pour profiter des dernières festivités !

« Un grand et beau voyage entre la forêt amazonienne, la cordillère des Andes et la côte caraïbe. »
Bruno Foucher, Président exécutif de l’Institut français

Découvertes colombiennes

♦Danse, théâtre, spectacle vivant… La création artistique « post-conflit » foisonne. Après des participations aux festivals de Lyon, Aix en Provence, la Colombie se distingue au 26ème Festival Don Quijote qui propose chaque automne, à travers la France, une sélection de la création scénique espagnole et latino-américaine. Il accueille cette année une programmation de danse contemporaine de Colombie.

©Année France Colombie 2017 - Mid&Plus

♦Après les rencontres de la photographie d’Arles qui ont réservé une place toute particulière aux photographes colombiens et à leur combat, de nombreux artistes présentent des expositions individuelles et collectives. À ne pas rater : le Musée d’Art Contemporain de Bordeaux accueille la première exposition rétrospective de Beatriz Gonzalez, artiste emblématique de la scène artistique sud américaine et dont les œuvres sont présentes dans les plus grands musées du monde. Pour quelques jours encore, Joanna Calle expose ses dessins poétiques et personnels à la Maison de l’Amérique Latine.

©Orchidées Colombie Museum Histoire Naturelle♦Le Museum d’Histoire naturelle met les orchidées de Colombie à l’honneur à l’occasion de « Mille et une orchidées », la Cinémathèque française propose une programmation spéciale qui fera dialoguer les films d’hier et d’aujourd’hui…

♦et l’année se termine, comme elle avait commencé en musiqueGrande fête au Centquatre les 16 et 17 décembre. La Nuit 104 Colombia conviera, le 16 décembre, des artistes colombiens en ses murs pour une soirée électro-cumbia célébrant les racines musicales du pays, tout en mettant à l’honneur leur renouvellement par le biais des musiques électroniques. Le 17, grand bal avec initiation à la salsa, DJ et découverte de la gastronomie et de l’artisanat local.

A bailar se dijo !

Agnès Brunel-Averseng

¹L’Amérique du Sud vibre de sa musique et la Colombie n’y fait pas exception. Un orchestre binational, composé de jeunes français et de jeunes colombiens, a ouvert en fanfare la saison de la Colombie en France par un concert à la Philharmonie et l’année a résonné, de musiques traditionnelles aux créations de jeunes artistes, dans les festivals de musique à travers le pays.

Une envie d’empanadas ? Direction Paris 11ème !
Juanchito68 rue de la Folie Regnault ou La Tabernita, 79 rue de Charonne.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.