Expositions hors des sentiers battus

0

Et si l’on profitait de ces vacances pour aller découvrir quelques expositions hors des sentiers médiatiques ? Suivez notre guide (par ailleurs conférencière de métier) qui a fait ses repérages dans Paris pour vous, 7 pépites à découvrir  :

MUSÉE ART MODERNE VILLE DE PARISD.Altmedj-MAM Paris-
David AltmejdFlux
Elle vous accueille en haut des marches du premier étage du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris… C’est Sarah Altmejd (2003 – Collection Victor Altmejd- Montréal), sœur de l’artiste. Un visage coiffé d’une perruque châtain, un visage comme déchiqueté, sur une amorce de cou déchiré… un visage béant fait de concrétions et de cristaux qui semble vous regarder et vous interpeller… David Altmedjd (1974) est canadien, sculpteur, assembleur. Son œuvre se situe entre rêve et réalité, un univers brillant, synthétique, précieux, repoussant, hétérogène, attirant.
www.mam.paris.fr/ Musée Art Moderne de la Ville de Paris -Arc – Jusqu’au 1er février 2015.

MUSÉE DE LA VIE ROMANTIQUE
Connaissez-vous ce musée niché dans une cour pavée de la Nouvelle Athènes, dans le 9e arrondissement de Paris ? Le Musée de la Vie romantique, atelier de l’artiste Ary Scheffer, expose actuellement La Fabrique du romantisme. Avec le Baron Taylor, Charles Nodier avait entrepris une œuvre gigantesque : Les Voyages pittoresques et romantiques dans l’ancienne France. Un guide touristique des anciennes provinces en 24 volumes ! Le Guide vert avant Michelin ! Les meilleurs artistes y participent. Nombre des images se retrouveront dans la production du début du XIXe, qu’elles soient peintes, gravées, sculptées ou servant de décor aux représentations jouées et lyriques. Une vraie matrice…
http://www.paris.fr/pratique/musees-expos/musee-de-la-vie-romantique/p5851Musée de la Vie Romantique – 16, rue Chaptal – 75009- Paris- Tél 01 55 31 95 67 – Jusqu’au 18 janvier 2015.

Fondation Taylor-MidetplusEn descendant la rue, arrêtez-vous à la FONDATION TAYLOR. Vous poursuivrez votre voyage pittoresque dans les anciennes provinces de France. Bruno Foucart s’étonnait qu’il ne fut pas le héros d’un roman de cape et d’épée… cet homme était incroyable : non seulement il s’était  associé à Charles Nodier pour ce guide touristique, mais il lance avec Daguerre et Bouton le Diorama, fait partie de l’expédition d’Espagne en 1823 et quelque 15 ans plus tard est à l’origine de la Galerie Espagnole du Louvre si importante pour Courbet et Manet. Homme de lettres, il réforme le Français, dont il est directeur, et permet la création d’Hernani de Victor Hugo en 1830. Diplomate, il obtient de Mehmet Ali l’obélisque pour la place de la Concorde…
www.taylor.fr/ – Fondation Taylor, 1 Rue La Bruyère-75009- Paris. Jusqu’au 17 janvier.

H.Gaudier-Brzeska-Vu du FrontMUSÉE DE L’ARMÉE-INVALIDES
De l’exposition Vu du front, une œuvre : c’est un petit objet, très délicatement sculpté  (15,5 x3 cm). Il s’appelle Torpédo Fish ou Poisson torpille. Il ressemble à une figure anthropomorphe, une tête triangulaire, une main dont on perçoit les doigts, un bras plié, deux jambes tronquées… Il est en bronze doré, mais l’original, en cuivre (Art Gallery of Ontario – Toronto), a été sculpté au front dans un fragment d’obus. Il est plus destiné à être manipulé que posé. Son créateur, Henri Gaudier-Brzeska (1891-1915), artiste français, travaillait en Angleterre. Il faisait partie de ce mouvement d’avant-garde, le vorticisme, avec le poète Ezra Pound et le peintre Wyndham Lewis. Sa carrière ne dure que 4 ans… Il tombe en 1915 dans le Pas-de-Calais frappé d’une balle en pleine tête. Quel dommage, beau talent interrompu à jamais !
www.musee-armee.fr/accueil.html – Musée de l’Armée Invalides –  Vu du front. Jusqu’au 25 janvier.

MUSÉE DE CLUNY
Quelle chaussure pour voyager au Moyen-Âge ? Que vous soyez prince, artiste, commerçant, pèlerin, femme ou homme… vous étiez sur les routes terrestres ou maritimes. À pied (nu ou chaussé), à cheval, en chariot ou en bateau… Bien entendu, plus vous étiez riches, meilleures en étaient les conditions. On s’aperçoit alors que les voyageurs ne boudent pas leur confort.  Ainsi ce set de chandeliers gigognes qui permettaient de s’éclairer sans prendre trop de place dans les bagages ; la lettre de change inventée par les commerçants pour préserver leur sécurité ; une carte routière, la Table de Peutinger (IIIe siècle), copiée au Moyen Âge et possédée longtemps par la famille de Peutinger présente sur 6, 82 m x 34 cm les quelques 200 000 km de routes. Villes, mers, fleuves, ports, chaînes de montagne, itinéraires possibles, tout est codifié pour le voyageur.
www.musee-moyenage.fr/ – Musée de Cluny –Voyager au Moyen Age. Jusqu’au 23 février 2015.

ViolletLeduc-Culture-MidetplusCITÉ DE L’ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE
Viollet-le-Duc aurait 200 ans ! Architecte, théoricien, professeur, dessinateur, restaurateur, décorateur, créateur de meubles, orfèvre, visionnaire, Viollet-le-Duc est vu en France comme celui qui a fait revivre le patrimoine. Bien entendu, il a été remis en question. Mais que serait le patrimoine sans lui ? Il a comme emblème le hibou grand duc qu’il décline en sceau ou en sculpture sur la façade de son agence, 58 rue Rochechouart 9e. Il n’est pas dénué d’humour comme en témoigne quelques caricatures… et sa recette, Ordonnance pour guérir les morts :
« Prendre deux grenouilles, les faire bouillir pendant trois heures à partir de midi avec des coquilles d’œuf bien lavées. Laisser l’eau avec les grenouilles dans leur sauce jusqu’au lever de la lune, s’il n’y a pas de lune, jusqu’au moment où l’on a envie d’uriner. Alors ôter les grenouilles, les enterrer à quatre mètres dans un endroit sec. Puis on boit l’eau en trois doses : l’une au lever du soleil la seconde après avoir vu pisser son chien et la troisième quand un étranger a sonné 2 fois à la porte. On est guéri ».
www.citechaillot.fr/fr/ – Cité de l’Architecture et du Patrimoine-Viollet-le-Duc, Les Visions d’un Architecte. Jusqu’au 9 mars.

Voir Paris-Schuiten & PeteersAvant d’acheter le dernier album Revoir Paris de François Schuiten et Benoît Peeters, (auteurs des Cités Obscures), allez voir la formidable exposition consacrée à cette superbe BD. C’est un réel dialogue entre des dessins d’architecte, des réalisations ayant existé ou non, des utopies, l’urbanisme existant ou rêvé de Paris et de ses environs, une métamorphose étrange et inquiétante, dans un futur antérieur…
www.citechaillot.fr/fr/ – Cité de l’Architecture et du Patrimoine-Revoir Paris – Jusqu’au 9 mars.

B. L-H. (Conférencière-Professeur en Histoire de l’Art)
(Contributrice-Paris)

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.