Le Sacrement de la Tendresse

0

C’est par un ami commun que j’ai rencontré Frédérique Bedos à Londres. Je venais d’assister à la conférence de presse de la remise du Prix Templeton 2015 à Jean Vanier, elle était en train de préparer le tournage d’un film sur… Jean Vanier. Le hasard fait bien les choses ! Quatre ans plus tard, film bouclé et distributeur trouvé (Jupiter), Jean Vanier, le Sacrement de la Tendresse est sorti jeudi dernier dans les salles de cinéma en France et bientôt en Belgique, Suisse et au Québec.

Journalisme d’espérance

Frédérique Bedos a fondé en 2010 Le Projet Imagine, ONG d’information unique, avec un statut consultatif auprès des Nations Unies. La ligne éditoriale des films qu’elle réalise consiste à faire du journalisme avec espérance et diffuser des messages humanistes à caractère universel. Jean Vanier, le Sacrement de la Tendresse en est un bel exemple : le long métrage au message puissant et universel met en lumière un homme hors du commun, né à Genève de parents canadiens, ancien officier de marine dans la Royal Navy, puis dans la Marine royale canadienne, titulaire d’un doctorat français de philosophie.

« L’amour, c’est révéler à l’autre qu’il est précieux. » Jean Vanier

La Communauté de l’Arche

Quand il découvre le sort des adultes handicapés dans les hôpitaux psychiatriques français, il fonde en 1964 à Trosly, en Picardie, la Communauté de L’Arche pour accueillir des « personnes avec ou sans déficience intellectuelle dans un respect mutuel ». Auteur de 35 livres traduits en 29 langues, dont le magnifique Toute personne est une histoire sacrée (chez Plon), Jean Vanier continue, à plus de 90 ans, à œuvrer au dialogue et à la paix à travers la rencontre de l’autre. Il croit profondément que « les personnes avec un handicap mental sont souvent plus douées que les autres sur le plan du cœur et de la relation ». Aujourd’hui, L’Arche est un réseau international de 152 communautés dans 38 pays.

« C’est pour se mettre au service de ces personnes magnifiques que nous nous démenons chaque jour, pour faire en sorte que leurs messages soient transmis et portent du fruit partout dans le monde. Pouvons-nous imaginer plus belle mission ? » Frédérique Bedos

La fondatrice du Projet Imagine mesure la chance d’avoir croisé la route de cet homme extraordinaire : « c’est un héritage à faire fructifier ». Son film, en plus du portrait de Jean Vanier, prône la tolérance, le vivre-ensemble, l’acceptation de la fragilité, la paix et l’amour.

Le milliardaire Sir John Templeton était convaincu que les découvertes qui éclairent les questions spirituelles ont plus d’effets que les découvertes scientifiques. Son prix honore chaque année une personne, de son vivant, ayant contribué de manière exceptionnelle à promouvoir la dimension spirituelle de la vie. On comprend pourquoi Jean Vanier, après Mère Teresa, le frère Roger, le Dalaï Lama, s’est vu décerner le prix Templeton pour sa « découverte innovatrice sur le rôle central des personnes les plus vulnérables dans la création d’une société plus juste, inclusive et humaine »

Marie-Blanche Camps
Mid&British

Prix Templeton –  Projet Imagine – Jupiter Films – L’Arche

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.