Les femmes du Général

0

À partir de documents historiques et de témoignages, Gérard Brady raconte le volontarisme du Général de Gaulle pour changer la condition des femmes et dresse le portrait de celles qui ont le plus compté selon lui dans son livre paru en avril chez Plon : Les femmes du Général. Ce que les Françaises lui doivent, celles qui ont compté dans sa vie.

Celles qui ont compté

Sa mère Jeanne, pétrie de valeurs telles que sa foi en dieu, le catholicisme social de sa région du nord et son amour de la patrie, sa femme Yvonne, celle sans qui « rien ne se serait fait », sa fille Anne¹, trisomique, son « tout petit », sa nièce Geneviève de Gaulle-Anthonioz² et Élisabeth de Miribel³, qui tapa l’appel du 18 juin et servit de Gaulle pendant toute la guerre, une « pro » du marketing avant l’heure qui a porté la parole du Général, cherché des soutiens pendant les années de guerre en France et à l’étranger. Il faut considérer le Général, non pas seulement comme le héros de la France libre, mais aussi comme le visionnaire nourri de convictions non seulement chrétiennes mais également humanistes. Il aura été à l’origine de décisions fondamentales et déterminantes dans l’amélioration de la condition féminine et chacune de « ses » femmes y aura contribué à sa façon.

©Les femmes du Général - Mid&Plus

DES DROITS NOUVEAUX POUR LES FEMMES

♦Le droit de vote pour les femmes annoncé depuis Alger dès début 1944,
♦Remplacement dans le code du travail dès 1945 de la notion de « salaire féminin » par le principe « A travail égal, salaire égal », il reste encore du chemin à parcourir mais l’idée était déjà là,
♦Nomination de la première femme ministre musulmane Nafissa Sid Cara4,
♦Peine de mort « abolie » pour les femmes, à la Libération. Face au douloureux problème de l’épuration, le Général va montrer la considération toute particulière qu’il a pour les femmes en s’opposant systématiquement à toute exécution capitale prononcée contre elle.

Les bases de notre société moderne

En 1965, la femme pourra désormais ouvrir seule un compte bancaire à son nom et administrer ses biens propres. Elle pourra prendre un emploi sans avoir besoin du consentement de son mari et, comme lui, elle pourra être élue là où elle possède son commerce. Une avancée considérable puisqu’on avait laissé le Code Napoléon inchangé depuis un siècle et demi ! En 1967 vient l’autorisation pour les femmes d’entrer à la Bourse pour y spéculer et pour les familles : avancées pour les mères célibataires, interdiction des licenciements pendant la période de grossesse, création du congé maternité et « last but not least »…. le vieil homme dit oui à la pilule en soutenant la Loi Neuwirth et Yvonne de Gaulle n’y sera pas non plus pour rien ! Ce livre passionnant et instructif nous permet de « rendre à César, ce qui est à César » et de comprendre que le Général de Gaulle a fait plus en 20 ans qu’aucun autre avant lui et a posé pour les femmes les bases de notre société moderne.

Une pensée toute particulière pour Yvonne de Gaulle, femme d’influence, qui a été à ses côtés à chaque instant important, dangereux, glorieux et qui a souvent porté seule le drame de leur vie, le handicap de leur fille Anne. Un vrai couple : on trouvera au moment de la mort d’Yvonne un billet que lui avait fait porter Charles en 1943 alors qu’elle était seule à Londres et qu’il avait déjà rejoint Alger :

« Tous les deux bien appuyés sur l’autre physiquement et moralement, nous irons très loin sur la mer et dans la vie pour le meilleur et pour le pire. »
©Les femmes du Général - Mid&Plus

Anne-Marie Chust

¹Le Général a été à l’origine de lois importantes sur les handicapés, il a créé avec Yvonne de Gaulle La Fondation Anne-de-Gaulle qui existe toujours.
²Résistante, déportée à Ravensbruck, présidente d’ADT Quart Monde, au Panthéon depuis 2015.
³Entrée au Carmel ensuite.
4Une enseignante algérienne élevée à la fois dans la spiritualité de l’Islam et dans les principes de la République française et signataire avec Michel Debré d’un décret sur la condition de la femme musulmane.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.