Matrimoine, ce M qui fait la différence

0

À l’occasion des Journées annuelles du Patrimoine les 15 et 16 septembre prochain se tiendront les Journées du Matrimoine, contre-évènement culturel organisé pour la quatrième année consécutive. Leur vocation ? Mettre en valeur l’héritage culturel artistique et historique des femmes, trop souvent méconnu.

Pourquoi ?

Notre héritage est constitué de notre patrimoine (ce qui vient des pères) et de notre matrimoine (ce qui vient des mères) rappellent les fondatrices du projet Matrimoine. Réhabiliter cette notion, le mot comme les femmes qui le composent, c’est se réapproprier l’héritage culturel des femmes : des compositrices, des conteuses, des clownesses, des plasticiennes… Le projet, fondé par le mouvement HF Île-de-France et soutenu par la région Ile-de-France et la Mission Égalité de la Ville de Paris, souhaite faire connaître les artistes et créatrices du passé et leurs œuvres afin de les préserver et les transmettre.

edito 1 autre regard
Le nombre d’autrices ayant écrit du théâtre en France
 Sous l’Ancien Régime : 150, au XIXe siècle : 350, au XXe siècle : 1 500.
Le nombre d’autrices entrées au répertoire de la Comédie-Française
De 1680 jusqu’à la fin du XVIIIe siècle : 17, au XIXe siècle : 13, au XXe siècle : 5, au XXIe siècle : 3.
Entre 1958 et 2002, aucune pièce écrite par une femme n’entra au répertoire

Quels programmes ?

Pour cette 4e édition, des parcours alternatifs sont organisés en Île-de-France, à Bordeaux et en Normandie. 11 rendez-vous sont programmés dans Paris et sa banlieue : une soirée d’ouverture vendredi, un récital samedi soir, trois parcours urbains samedi et dimanche dans les 2e, 6e et 19e arrondissements et trois visites dans les Pas de Femmes Architectes dans les 14e et 19e arrondissements. À Bordeaux, un débat, des parcours urbains et des lectures publiques sont à l’affiche, tandis qu’en Normandie 45 projets sont attendus dans 35 lieux des 5 départements.

« Avec le Matrimoine, nous tissons des filiations, nous tissons un réseau, nous réintégrons la République des Lettres et nous nous découvrons des ancêtres, des compagnes. Nous découvrons avec stupeur que nous n’étions pas les seules, que nous ne sommes pas seules […] » Aline César, présidente HF IDF
©Journées du Matrimoine - Mid&Plus

Le Matrimoine c’est aussi une plate-forme répertoriant les artistes et créatrices du passé par domaines artistiques ou par siècles : toutes celles qui devraient apparaître dans les dictionnaires et les anthologies d’Histoire de l’art (littérature, peinture, sculpture, photographie, cinéma, théâtre, musique, danse, architecture, design…). Et si la valorisation de l’héritage culturel des femmes était un pas nécessaire vers l’égalité ? Matrimoine et Patrimoine constitueront alors ensemble notre héritage commun.

Marie-Hélène Cossé

Les Journées du Matrimoine
Et sinon bien sûr, le programme des Journées du Patrimoine 2018 et des 35e Journées Européennes du Patrimoine.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.