Patrimoine de France : sauvons notre histoire et découvrons nos terroirs

0

Rassurez-vous, je ne vais pas vous parler d’argent ni de politique, mais de richesses. La richesse de notre pays. Son avantage : elle est inépuisable et accessible à tous. Trop bien, non ? L’histoire commence au détour de la visite du nouveau fleuron de notre patrimoine, le nouveau Musée Camille Claudel : une belle rencontre avec une femme habitée, Nadia Barbé.

La volonté d’une femme. Une vie professionnelle riche à la radio (Radio France, RFI…) ne  détourne pas  Nadia Barbé de la défense de ses convictions. Dans les années 2000, son combat c’est la piscine Molitor à Paris. Toute sa jeunesse, sa madeleine de Proust, chef d’œuvre d’Art Déco datant de 1929, patinoire l’hiver, piscine ouverte l’été, solarium exclusivement féminin, mais…qui inexorablement se délabre, se laisse piller, dépouiller. Et les enfants du voisinage qui n’ont même plus de piscine… Impossible de laisser faire. Alors Nadia se bat dans le quartier, sur les ondes. « Encore un effort pour Molitor » et l’idée germe d’un site de défense pour fédérer les bonnes volontés. La suite, on la connaît : la piscine est sauvée. Mais le combat de Nadia crée une dynamique qui ne s’arrêtera plus. Les monuments en perdition sont pléthores et Patrimoine de France va les faire connaître pour les sortir de l’oubli et les réhabiliter. C’est le fondement historique du site.

Qui pour sauver le dernier vieux manège de chevaux de bois aux Gets
ou l’école de Ham et tant d’autres lieux oubliés ?

En 2011, la reconnaissance officielle arrive : Frédéric Mitterrand, alors Ministre de la culture, labellise le site. Il est aujourd’hui reconnu « magazine de  presse en ligne ». Au fil du temps, des rencontres et des envies, les rubriques se multiplient et s’enrichissent, alimentées par les professionnels du tourisme dans les régions: terroirs, artisanat, parcs et jardins, monuments, histoire, famille, évasion, théâtre… Une carte de France très pratique vous permet de choisir votre région et de tout connaître sur son agenda. Gageons que vous y découvrirez des pépites inconnues, des adresses secrètes et recommandées, des idées de sorties en famille… L’iconographie est riche, les reportages variés et réalisés in situ. Une mine d’information et d’évasion.

Les projets ? Nadia n’en manque pas, mais son nouveau bébé est un magazine papier, parce que « le papier est incontournable lorsqu’on est journaliste ». Les étapes de Patrimoine de France n°1 vient de paraître. En route pour la Lozère sur les pas d’Urbain V, dernier pape français. Et nous voilà embarqués sur les chemins de randonnées de l’’Aubrac, Mende, Florac… qui donnent envie de découvrir cette région mal connue et si attirante. Parions, sans trop de risque, que d’autres terroirs suivront.

Le patrimoine en France est un puits sans fond. Avec les beaux jours qui pointent enfin le bout de leur nez, usez et abusez des multiples propositions de Patrimoine de France et abonnez-vous pour profiter aussi d’avantages divers et variés : places de théâtre, réductions, bons plans… Bonnes visites !

Agnès Brunel-Averseng

Patrimoine de France

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.