Pierre Bonnard : peintre de l’Arcadie

0

Le ciel plombé de Paris aux couleurs grises et noires, les gouttes de pluie qui résonnent sur les toits de zinc et l’humidité qui suinte par les fenêtres, c’est le moment que j’ai choisi pour aller me réchauffer au soleil des tableaux de Pierre Bonnard exposés au Musée d’Orsay.bonnard

Et c’est vraiment une explosion de couleurs qui vous accueille, les tableaux, les fresques ou les décorations murales, tout est illuminé par le jaune des robes, le vert des prairies, les bleus du ciel, le blanc des nappes ou les roses des joues des petites filles. Inspiré par Gauguin, fasciné par l’estampe japonaise, Bonnard et la génération d’artistes qui l’entourent et qui sont ses amis, vont succéder au courant impressionniste et former le groupe des  Nabis avec Vuillard et Sérusier.

Allez-vous régaPierre BonnardL'homme et la femme© ADAGP, Paris © Musée d’Orsay, dist. RMN-Grand Palais / Patrice Schmidtler en pénétrant dans l’univers très charmant et presque naïf de Bonnard, en pénétrant dans son intimité, les repas de famille, les siestes « indolentes », les promenades au fil de l’eau et partagez le regard attendri et jamais voyeur que l’artiste pose sur les femmes ou plutôt la femme qu’il sait si bien surprendre dans sa baignoire, sa chambre ou après l’amour ! Vous avez jusqu’au 19 juillet pour vous laisser convaincre avant que l’exposition ne parte en voyage et quitte Paris pour Madrid puis San Francisco. Et quand vous vous arrêterez devant la toile intitulée  L’homme et la femme, vous saurez que Bonnard est aussi le peintre de la douceur de vivre.

                                                      Vicky Sommet

Musée Orsay-Jusqu’au 19 juillet 2015- 9h30-18h- 21h45 le jeudi- fermé le lundi. www.musee-orsay.fr/fr/visite/bienvenue.html

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.