Minijupe : une idée courte

0

Un demi-siècle de genoux à découvert : la minijupe créée par Mary Quant sur King’s Road à Londres a fêté ses cinquante ans cette semaine ! Pour être certifiée comme telle, la longueur ne doit pas excéder 10 centimètres sous les fesses et son look est souvent associé au port de bottes hautes. Très controversée à ses débuts (une speakerine de l’ORTF fut licenciée en 1964 pour en avoir porté une lors d’une émission), devenue un des symboles de la libération des femmes et de l’évolution de mœurs vestimentaires de ces dernières, elle a largement contribué au développement des collants et à la quasi-disparition des bas. Auréolée du prestige de la haute couture (Courrèges, Chanel), elle a vite cessé de choquer et s’est modernisée au fil du temps. Si elle est toujours fièrement représentée sur les courts de tennis et les plateaux de danse et si elle est toujours présente dans les garde-robes des femmes aujourd’hui, mid&Plus ou non, elle continue de générer des jugements désapprobateurs dans certains pays aux cultures différentes, voire dans nos pays où se promener court vêtu peut parfois exposer à des commentaires acerbes.  

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.