Au cul du camion

1

Le Conseil de Paris a alloué l’autorisation à 56 enseignes de food-truck à « faire le trottoir » dans la capitale : en cette période estivale, à l’annonce de chaleurs caniculaires, déjeuner en plein air, sur le pouce mais avec des produits de qualité… c’est alléchant ! Dix arrondissements ont été privilégiés (particulièrement le XVe et  XIXe). En effet, la Mairie a souhaité une rééquilibrage auprès de quartiers à l’offre de restauration faible, proche d’équipements hospitaliers ou sportifs par exemple. 154 restaurateurs avaient répondu à l’appel  à projets au cahier des charges exigeant. Ce mode de consommation nomade qui a vu le jour en France en 2011 prend de l’ampleur aussi en province. Les municipalités confrontées à la gestion des emplacements et des redevances (8% du chiffre d’affaires sur Paris) de la cuisine de rue cherchent… des recettes !
Pour trouver les emplacements de : Épices & Love, Canard Huppé, Camion à Boulettes, Mijote et Sucrines et autres camions gourmands : Carte interactive sur Le Parisien (Paris).

©Ville de Paris-Les Echos-Foodtruck-Midetplus

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.