SANTÉ

0

Nous vivons jusqu’à 85,5 ans contre 79,3 pour les hommes, soit six années d’écart ! Sur les 55 derniers doyens de l’humanité, 51 ont été des femmes. La dernière, Misao Okawa, vient de mourir à 117 ans. Cette japonaise était devenue doyenne à l’âge de 114 ans en 2013 et succédait à une autre japonaise, morte à 115 ans. La chaleur du coeur empêche le corps de rouiller est le refrain d’une chanson d’Okinawa, île japonaise réputée pour ses habitants passés maître dans l’art du bien vieillir. Nos hormones nous protègent semble-t-il, en tous les cas jusqu’à la ménopause…, ainsi que le fait que nous suivons mieux les campagnes de prévention et surveillons notre alimentation. Même si l’écart se réduit (depuis que les femmes fument comme les hommes), il semble fort peu probable que les deux espérances ne s’égalent jamais… www.ined.fr/fr/tout-savoir-population/chiffres/france/structure-population/centenaires/
« L’engagement, la passion, l’intérêt pour les choses et les êtres sont nécessaires et sont des armes pour se forger une conscience heureuse du vieillissement, ma passion des voyages nourrit mes projets »nous dit Graminée… 97 ans.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.