VIDÉO

0

Halte aux UV en cabine ! Il existe encore 40.000 cabines en France, alors que certains pays les ont déjà purement et simplement interdites, dont le Brésil et depuis fin 2014 l’Australie. L’Académie Nationale de Médecine réclame à nouveau leur interdiction, le Syndicat National des Dermatologues et Vénérologues a également exigé une réglementation plus sévère. Quelques chiffres : 350 cas de mélanome et 76 décès pourraient être attribués chaque année aux cabines de bronzage… Début avril, l’Assemblée nationale a voté l’interdiction de toute publicité pour les cabines et les appareils de bronzage ainsi que l’interdiction de leur mise à disposition pour les mineurs. La vente ou la cession, y compris gratuitement, d’un appareil de bronzage artificiel pour un usage autre que professionnel seront aussi prohibées. Dans ce texte il est aussi stipulé l’obligation de formation des professionnels aux risques pour la santé de l’exposition aux rayonnements UV et prévu la possibilité de soumettre à un régime d’autorisation, et non de simple déclaration, les cabines de bronzage pour le public. Un premier pas pour la France.
Une campagne choc aux États-Unis grâce à une caméra cachée en a surpris et fait réfléchir plus d’un…

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.