Catherine Enjolet, la résilience faite femme

0

Professeur de l’être, marraine dans l’âme, on ne peut que rêver d’être adoptée par Catherine Enjolet, un bonheur que j’ai eu, le temps d’une interview, grâce à vous toutes et tous, ami.e.s qui nous lisez.

« Avec l’enfance que j’ai eue, je repère mes semblables, enfants  innombrables en danger, et je ne sais que trop pour l’avoir vécu moi-même que ce n’est pas en classe que je peux les aider à mettre la tête hors de l’eau. »

« Tu comptes pour moi »

La seule personne positive de son enfance cabossée fut son parrain qui lui a dit la plus belle chose qui soit pour une enfant blessée : « Tu comptes pour moi ». Une phrase sésame, qu’elle a voulu partager et offrir à tous les enfants qui souffrent et ont besoin de compter pour quelqu’un. « C’est ainsi que j’ai créé, il y a 35 ans le parrainage d’Enfants… du bout de la rue. Tout près de chez vous un enfant a besoin de vous. Parrains pour mille est né au moment-même où j’écrivais mes premiers romans autobiographiques (Sous silence, Princesse d’Ailleurs) et où je réalisais la place essentielle qu’avait eu mon parrain dans ma vie. » Inlassable, Catherine Enjolet plaide, par la plume, pour les enfants sans voix.

« Savoir qu’il y a quelqu’un pour qui vous comptez, voilà ce qui permet à un enfant maltraité de sortir la tête de l’eau, de grandir et croire en lui même et en la vie. »
©Parrains par mille - Mid&Plus

Parrains par mille est présent aujourd’hui partout dans chaque ville de France et sa fondatrice se consacre désormais au développement à l’international (Les Liens du Sens, Meaningful Links), pour que les enfants abandonnés, qui n’ont pas même une identité, un statut juridique, puissent être pleinement affectivement aimés.

L’adoption affective, un lien qui fait sens

Le droit à l’affection, premier des droits humains affirme Catherine Enjolet dans ses livres comme dans ses conférences. Laissez-vous adopter par un enfant du coin de la rue, du bout de la vie. Pour partager avec lui la lumière que l’amour allume et fait briller, et, qui sait, devenir comme Catherine Enjolet, rayonnante de la lumière que donnent les fêlures si bien transcendées.

Anne-Claire Gagnon
Mid&Flandres

Catherine Enjolet est aussi…

©Catherine Enjolet - Mid&PlusÉcrivain, essayiste, chroniqueuse, jurée de prix littéraires, conférencière, professeur de lettres (Sorbonne, Université du Delaware), scénariste/réalisatrice (prix du jeune cinéma), chargée de mission à l’INA, prix du jeune cinéma français (1980), Grand prix de Cannes (1990), Prix Georges Brassens (1995), Sélection des Lectrices de Elle (1997).
Son site – Parrains par mille – 
Les Liens du Sens
Lire
Sous silence, Princesse d’ailleurs (édition Phébus), Ceux qui ne savent pas donner ne savent pas ce qu’ils perdent (édition JC Lattès), Plaidoyer pour l’adoption affective (édition Pocket).

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.