Catherine Roumanoff, visite guidée en inconscience

0

Et si l’hypnose permettait de recomposer sa vie avec la dextérité que nous avions enfants, quand nous attrapions la boîte de gommettes ? Voilà l’image qui m’a traversé l’esprit en raccrochant du délicieux moment passé en compagnie de Catherine Roumanoff, une femme-orchestre, qui, au-delà de l’hypnose, est d’abord et avant tout une artiste dans l’âme.

Soyez artistes, mes enfants

Les deux pieds sur terre, la tête dans la couleur et les dessins, Catherine Roumanoff a une formation de designer, encouragée très tôt par son père. Car, des artistes russes exilés à Paris ne pouvant joindre les deux bouts, Daniel Roumanoff en a connus. Et son vœu pour ses enfants était qu’ils deviennent artistes -pour s’exprimer dans un langage universel- tout en gagnant leur vie. Mission accomplie pour cette créatrice prolifique qui a démarré en dessinant des articles pour accueillir bébé, pour le plus grand bonheur des petits et grands. De fil en aiguille, elle a également créé tous les costumes de la Compagnie Colette Roumanoff, utilisant de belles étoffes pour les personnages de Molière. Et avec les chutes de tissu, elle en fait des tableaux, en « coupant directement les formes dans la couleur » comme Matisse. Chacune d’entre nous peut, lors d’ateliers avec Catherine, réaliser un portrait, qui souvent nous ressemble. Comme si jouer avec les étoffes, les couleurs et les tissus « réveillait l’enfant créatif qui sommeille en nous pour dessiner le portrait de notre âme ».

©Catherine Roumanoff - Mid&Plus

Voyage conscient au pays de l’inconscient

Et nous voilà déjà aux confins de l’hypnose, une discipline qu’elle a découverte comme patiente, alors qu’elle traversait des moments pas faciles, elle a totalement changé d’état intérieur en quelques secondes. Et sa vie a basculé, sous cette injonction bienveillante : « tu reviens ici avec la plus grande joie que tu n’aies jamais connue ». Une expérience qui lui a donné un sacré souffle, en constatant la possibilité de dissoudre souffrance, désespoir, dont elle a pu vérifier qu’ils n’ont pas la solidité qu’on leur prête et qu’elle a voulu aussitôt partager avec les autres. Catherine Roumanoff se forme alors en hypnose, se perfectionne en PNL et devient hypnothérapeute. Chaque séance est unique et s’adapte à l’objectif de chaque patient : lever les blocages, retrouver son poids de forme, guérir d’état dépressif. Pas de préalable, juste être prêt à travailler avec son inconscient aux côtés d’une personne de confiance. Rien n’est écrit d’avance, une part de mystère demeure.

« Je suis là pour que les gens retrouvent leur pouvoir, leur rayonnement. Ce n’est pas parce qu’on travaille avec l’inconscient qu’on est inconscient. L’hypnose éveillée est possible. Pour certaines personnes une séance suffit, pour d’autres il en faut plus. »

Visite guidée de l’au-delà : même pas peur !

Déjà auteur aux éditions Eyrolles du Journal d’une hypnothérapeute, des 5 Secrets de la planète des minces, elle vient de signer en juin son premier roman qui nous fait entrer joyeusement de plain-pied dans le monde de l’hypnose aux côtés d’Alysson Flaherty, une célèbre hypnothérapeute franco-américaine, qui a la gentillesse de mourir dès la première page. Loin de se laisser abattre, libérée de son corps, elle nous entraîne, tambour-battant, mener l’enquête sur le crime dont elle a été victime, nous faisant découvrir l’au-delà, un monde finalement très sympathique, d’où on a une excellente perception de la vie. Juste après mon dernier souffle a le mérite de donner chair à l’âme, une réalité ou un concept selon les cultures et croyances de chacun.

Alors si vous ne pouvez pas voyager physiquement, ne vous privez pas d’un voyage intérieur qui vous transportera aux confins de vous-même pour vous y retrouver !

Anne-Claire Gagnon
Mid&Flandres

Son actualité

Son cabinet Catherine Lefaivre
Son dernier livre : Juste après mon dernier souffle, éditions Favre, juin 2018
Son site artistique
Rétrospective des œuvres textiles de Catherine Roumanoff du 13 au 16 septembre 2018 au Carrefour Européen du Patchwork à 68160 Sainte-Marie-aux-Mines.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.