Véronique Garnodier : fondatrice de Charlott’ Lingerie

0

Créer sa première entreprise à 22 ans, devenir leader de la vente directe de lingerie à domicile, avoir une vie de sportive accomplie, c’est l’histoire de Véronique Garnodier, fondatrice de Charlott’ Lingerie. Mais qu’est-ce qui donne envie d’entreprendre et comment réussit-on ?

Un parcours atypique. Un bac S et un BTS de diététique en poche à la fin des années 1970, cette Lyonnaise pleine d’énergie ouvre un club de sport en 1983, y travaille jusqu’en 1989 comme diététicienne pour grands sportifs, avant de devenir déléguée médicale, puis de repasser par la case études en 1994 pour obtenir un doctorat de gestion. Fascinée par le concept de vente à domicile*, elle décide après étude de marché de se lancer dans la vente de lingerie alors inédite et crée Charlott’. C’était il y a 20 ans !

Les raisons du succès. Aujourd’hui le groupe devenu n° 1 de la vente de lingerie à domicile fait un chiffre ©Charlott' - Mid&Plusd’affaires de 27 millions, emploie une quarantaine de personnes au siège et anime un réseau de 3.700 conseillères de vente partout en France ! Les raisons du succès : un public large (des femmes de 25 à 55 ans), des produits qui se renouvellent souvent (de l’achat coup de cœur anti-déprime à l’usure du lave-linge…) et un panier moyen abordable.
(€45-90 un soutien-gorge, €20-60 une culotte)

Portrait d’une battante

  • Ses trucs et astuces ? Véronique ne se lève pas le matin avant d’avoir mentalisé dans la tête sa journée à venir et fait le tour de « pourquoi elle va être bonne ». Debout chaque matin à 6h30, une biographiepensée positive dans la tête, un café à la main, elle lit ses mails de la journée. Une fois par jour, le matin pendant 30 minutes et c’est tout ! C’est sa liberté et ses interlocuteurs le savent. De même qu’elle est au lit pour recharger ses batteries dès 22h30 et ne veut plus être dérangée.
  • Ses priorités ? L’entrepreneure les partage dans un camembert aux quatre parts égales : elle-même, sa famille, son job, ses amis. Elle avoue s’être toujours occupée d’elle : « Le sport aide à cela » ajoute-t-elle.
  • 50 ans ? Elle dit avoir bien passé le cap, certes après l’avoir certes un peu appréhendé… Son conseil à celles qui n’y sont pas encore ? Vivre au présent, croquer la vie !
  • Sa tenue vestimentaire idéale ? De type executive woman, chic et féminine avant tout, toujours des talons, même si elle glisse des ballerines dans son sac pour marcher plus vite.
  • L’argent ? Si elle explique qu’il a été le moteur de départ de son aventure entrepreneuriale, elle dit ne plus compter depuis dix ans.

Entrepreneuse, cycliste et passionnée. Mais Véronique est avant tout une grande sportive. L’hiver le ski et veronique-gateautoute l’année sa passion : le vélo ! Chaque samedi et chaque dimanche Véronique est en selle en cuissard pour 60 à 90 kilomètres par jour… De la compétition et des défis sportifs à son palmarès, mais pas seulement, puisqu’elle sponsorise une équipe de cyclistes, le Club Champagne Charlott’ et qu’elle a lancé au mois de juin le Tour de France de la Culotte : pendant quatre semaines, des conseillères de style Charlott’ ont fait le tour de France sur un vélo aux couleurs de la marque et se sont relayées dans une quarantaine de villes en France pour faire connaître non seulement la marque, mais ©Charlott'Lingerieaussi la formidable opportunité que peut être pour une femme la vente à domicile : chacune peut en effet prendre son avenir en main et gagner ce qu’elle mérite en faisant de belles rencontres, sans avoir besoin forcément de diplôme ou d’expérience. Envie, sens du relationnel et énergie sont la base de la réussite dans ce métier. Pas étonnant lorsqu’on sait que le leitmotiv de leur patronne est l’action et le dépassement de soi.

« J’aime les défis et le challenges. Et surtout, j’ose ! Il faut savoir perdre. Il ne faut pas avoir peur de l’échec. C’est une part importante de la réussite. Plus on en fait, mieux on apprend. Ma devise ? La vie est plus belle quand on écrit son histoire soi-même. »
Véronique Garnodier

Bel exemple de femme battante, sportive, génératrice de talents et d’emplois, inspirant pour 2016.

Marie-Hélène Cossé

*Lire Le grand boum de la vente directe
Casting Miss Charlott’ : vous avez entre 18 et 28 ans, vous voulez être la Miss Charlott’ 2016 (4e édition), inscrivez-vous en ligne avant le 16 février 2016.

 

 

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.