Gaël Dupret, photographe des femmes

0

Issue d’une famille de photographes, Gaël Dupret, appareil photo à la main depuis son plus jeune âge, en est lui-même devenu un. Son projet RED for Executive Women® le propulse avec ses 100 portraits de femmes de combat vêtues de rouge sur les devants de la scène de l’égalité femmes-hommes. Récit d’une belle aventure.

De père en fils

Le père de Gaël, photographe de presse à la République du Centre, amateur de clichés pris sur le vif dans les rues de Paris à la Doisneau dans les années 1980-1990, apprend à Gaël le travail de la photo dès ses 4 ans. Un an plus tard, l’apprenti en culotte courte fait sa première pellicule au mariage de son oncle. À 14 ans, Gaël photographie ses premiers SDF dans la rue. Pour lui la photographie est une forme de militantisme, une façon de faire prendre conscience de la réalité au plus grand nombre. « On peut faire bouger les lignes ! » L’adolescent veut être reporter de guerre afin qu’il y ait une prise de conscience pour que les guerres puissent cesser… Son appareil photo ne le quitte jamais.

« Être photographe, c’est voir ce que les autres ne voient pas et savoir immortaliser l’instant. »

Que fais-tu de ta vie ?

Ses premières années dans la vie active, Gaël se lance comme photographe de presse freelance tout en travaillant pour des entreprises commerciales afin d’avoir un revenu fixe. En 2007, il ouvre son agence de com et s’en suivent quatre années d’enfer où il court après les contrats sans n’avoir plus de temps pour ses photos. Il pense : « Ce n’est pas moi. Ma drogue, c’est la photo ! » En 2011, à la mort de son père, c’est le déclic : « Que fais-tu de ta vie ? » Il renoue avec la profession, retourne en agence de presse, puis devient photographe corporate.

« Plein de gens aujourd’hui se disent photographes… Mais ce n’est pas le matériel qui fait le métier. L’art de la photo, c’est avant tout une sensibilité, un oeil. »

La naissance de RED for Executive Women®

Gaël n’a jamais entendu chez lui « C’est un truc de filles ». Sa grand-mère l’élève lui apprend le respect de la femme et deux fondamentaux : « si l’homme propose, la femme dispose » et « lorsqu’une femme dit non c’est non ». En rentrant dans le monde de l’entreprise et en assistant aux réunions, Gaël découvre à quel point le fossé est grand entre les femmes et les hommes. Au gré de ses rencontres, il devient photographe pour des associations de femmes où il rencontre des militantes. L’idée lui vient alors de faire un travail photo mettant en avant la question de l’égalité entre femmes et hommes dans l’entreprise. Il tilte sur la couleur rouge en travaillant sur un dossier en 2017, c’est fait : RED for Executive Women® est né ! Il commence avec des femmes qu’il connait déjà et le guident vers d’autres femmes, et ainsi de suite. Il essuie peu de refus. Cinq mois de travail. Pour certaines femmes, cinq minutes suffisent pour prendre la photo. Pour d’autres, une heure. Un échange, une mise en confiance est nécessaire.

©Red for Executive - Gaël Dupret - Mid&Plus100 photos de femmes. Des startupeuses jusqu’à celles en fin de carrière, en passant par les femmes d’expérience. Des rôles modèles, des femmes qui se sont battues, avec des parcours semés d’embûches pour certaines. Des sportives, des politiques, des militantes, des femmes de la sphère publique, de l’entreprise. Chacune d’entre elles est vêtue avec un élément symbolique rouge (parfois emprunté à leur fille…).  Pour chaque femme, une bio et une phrase fétiche.

Gaël avoue : « Ce projet m’a profondément changé ! » Il travaille maintenant à la préparation de l’exposition de son travail prévue pour le mois de mars prochain, ainsi qu’à la publication d’un recueil franco-anglais des clichés, tout en participant à des rencontres sur le thème de l’égalité. Il est devenu le photographe des femmes  corporate aux côtés desquelles il mène le combat !

Marie-Hélène Cossé

Gaël Dupret photographeSon compte LinkedInSon compte Twitter – #REDforExecutiveWomen©Annie DUVAL - Interview dans le magazine MtaVille - Mid&Plus Gaël continue sa recherche de mécènes pour finir de financer son exposition et la soirée d’inauguration. Si vous souhaitez l’aider ou connaissez des entreprises et ou particuliers qui pourraient l’aider, merci de le contacter au 06 77 18 14 70 / g.dupret@gaeldupret.com, le dossier de présentation de mécénat est à disposition.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.