Isabelle Sthémer, celle qui dit toujours oui

0

Un parcours semé d’embûches, une énergie à couper le souffle, Isabelle Sthémer témoigne qu’on peut toujours s’en sortir, vaille que vaille, grâce notamment à la force des réseaux. Animatrice de communautés, elle s’intéresse particulièrement aux femmes qu’elle souhaite aider à entreprendre et développer leur networking.

« Alors, j’ai dit oui »

Diplômée à 21 ans de l’EAP, Isabelle devient responsable du personnel du Train Bleu à la gare de Lyon, tout en contribuant bénévolement en parallèle à la création de l’association des anciens élèves de l’EAP, très tôt persuadée de l’importance des réseaux. Elle devient ensuite responsable paye d’une entreprise de nettoyage qui emploie 14.000 personnes, puis directrice de l’audit opérationnel. Pour Isabelle rien n’est impossible à qui dit toujours oui ! À 34 ans, elle décide de créer sa boîte de marketing opérationnel, mais s’associe hélas avec la mauvaise personne… À 40 ans, c’est l’annus horribilis : après la perte d’un bébé, divorce, redressement judiciaire, Isabelle doit céder sa société. Mais elle rebondit toujours ! L’EAP et l’ESCP fusionnant, on lui demande de se charger de l’intégration des deux réseaux d’anciens élèves. Elle devient responsable animation du réseau des 35.000 alumni qu’elle structure et professionnalise au niveau européen. Elle le restera pendant près de 10 ans, mais « c’était trop politique pour moi, alors que je suis une femme d’action. »

Comment construire son réseau ?
©Club Protéine Bouogne - Mid&Plus

« Il faut une méthode et bien sûr avant tout savoir pourquoi on le fait ! Commencer par une cartographie des noms à sa disposition dont on fait ensuite un tableau Excel. Réfléchir à son attitude : comment suis-je ? ai-je l’attitude qui va bien dans les réseaux ? suis-je ouverte et optimiste ? suis-je dans l’optique de donner pour recevoir ? suis-je en capacité de le faire ? Le réseau ne peut apporter que ce qu’on lui demande. Il faut proposer ses services, cela revient ou pas, mais en tous les cas lève les freins ! »
Lire « Tu te lèves et tu décides de développer ton réseau ! Car faire du réseau, c’est tout… sauf de l’impro ! » d’Isabelle Sthémer et Pascale Joly (Collection Tu te lèves et tu décides, juin 2017).

@ladyrezo

Isabelle préfère alors créer son cabinet de conseil afin d’accompagner des établissements de l’enseignement dans la création, la gestion et le développement de leurs communautés d’alumni. Elle dédie également son savoir-faire en matière d’organisation d’événements et son expertise réseaux à des communautés d’entrepreneurs et crée un programme d’accompagnement de dirigeants au pilotage de leur démarche réseau. Enfin, approchée par un délégué départemental du réseau des Clubs d’Affaires Protéine (des clubs mixtes, 450 personnes au national, 60 clubs installés, 30 en démarrage, 25 personnes maximum par réseau), @ladyrezo (c’est son nom sur Twitter !) développe le premier Club d’Affaires Protéine « au féminin » à Boulogne-Billancourt, puis la délégation départementale du réseau des clubs sur 12 arrondissements de l’Est parisien.

« C’est vraiment moi maintenant, toutes ces activités qui concourent à créer du lien entre les entrepreneurs. »

Vous l’aurez compris, cette infatigable qui ne dit jamais non, mère de trois enfants, fait partie de la race de celles qui s’arrêteront quand elles ne pourront plus… Et d’ailleurs elle devient ambassadrice nationale des Clubs d’Affaires Protéine au féminin et organise la tournée de lancement du 3ème opus de la collection Tu te lèves et tu décides dans lequel elle intervient en tant qu’experte (Tu te lèves et tu décides de booster ta performance commerciale) !

Marie-Hélène Cossé

©Questions Mid&PlusVotre premier geste du matin ? Attraper mon IPhone, penser que je vais rencontrer des tas de gens sympas aujourd’hui et regarder une série sur Netflix.
Votre hobby ? Pâtissière. Aujourd’hui je ne fais rien d’autre en cuisine.
Quid de l’âge ? Ce n’est pas un problème surtout pour les start-up et les jeunes entreprises qui sont demandeuses de know-how et de réseau, cela provoque de l’électro stimulation ! En revanche ce qui est nouveau pour moi : dormir 7 heures par nuit est devenu essentiel...
Votre mantra ? Si tous les gars du monde pouvaient se donner la main !

©Collection tu te lèves et tu décides - Mid&Plus

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.