Le champagne au féminin ou LA Transmission

0

Le partage des savoirs ou l’avenir des maisons champenoises, telles sont les préoccupations des dix femmes passionnées, regroupées au sein de l’association LA Transmission pour porter haut les couleurs de leur région.

Le champagne a encore une histoire à écrire

Valorisation et développement, elles sont en première ligne pour être aux commandes de ces propriétés qui fabriquent le champagne. Par transmission familiale, héritage ou ambition, ces dix femmes ont pris leur destin en main dans un milieu traditionnellement masculin. Anne Malassagne d’AR Lenoble et Maggie Henriquez chez Krug ont entraîné huit autres Champenoises pour mettre en commun leur expérience, leurs projets et leur communication. Attachées profondément à ce terroir généreux, elles pensent qu’il faut encore et toujours améliorer la fabrication du champagne, le promouvoir et coopérer pour parler d’une seule et même voix, tout en gardant à chaque label sa spécificité et son originalité.

Des destins, des histoires et des bulles à déguster

Ces femmes sont décisionnaires comme Anne Malassagne qui a racheté l’affaire familiale à son père qui voulait se séparer de cet héritage vieux de trois générations. Comme Evelyne Roques-Boizel qui reprend le domaine à la mort de son père et de son frère. Ou comme Marie Gillet devenue responsable de la communication pour un groupe de 800 vignerons associés. Ou comme Vitalie Taittinger aux côtés de son père qui a racheté l’affaire familiale et gardé ainsi le nom de la famille en haut de l’étiquette. Avec, pour chacune, des qualités glanées parfois dans leur premier métier ou en suivant l’exemple d’un père, d’un frère ou d’un mari. En y ajoutant leur propre personnalité, dynamisme, volonté et conviction.

Pour le plaisir des papilles

Ces femmes font toutes des champagnes d’exception avec des modes de fabrication personnalisés, des assemblages variés et sur des terroirs différents, pour parvenir à un même breuvage, le champagne qui porte les couleurs de la France, en damant le pion à tous les faux ou « fake » champagnes qui circulent dans le monde. Cette association leur permet de partager leur passion, leur engagement et de boire à leur réussite quand les chiffres de la production sont bons.

La France représente la moitié du marché mondial mais l’an dernier, victimes de la concurrence des cavas, proseccos et autres crémants plus abordables, les ventes ont reculé. Souhaitons-leur une année 2017 exceptionnelle !

Vicky Sommet                                                                                                            

Les actions de LA Transmission

2017- Organisation d’un atelier à Paris pour tout apprendre sur le service du champagne : influence du verre sur la dégustation, température de service, accords mets-vins…  et pour inciter et aider les femmes à prendre des postes à responsabilité ainsi qu’à s’imposer dans les maisons champenoises.
2018- Mise en place d’un circuit de dégustation d’un domaine à l’autre, à la découverte de la région.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.