les quatre piliers de la réussite au féminin

0

Dans son nouveau livre Thrive, Arianna Huffington, 64 ans, fondatrice du Huffington Post* et du Worldpost, victime d’un burn out en 2007, reconsidère la conception de la réussite au féminin en nous proposant de suivre quatre axes fondamentaux : bien-être, émerveillement, sagesse et générosité.

Cette chef d’entreprise parle du Third Metric, une troisième alternative aux pivots actuels de la réussite professionnelle incarnés par l’argent et le pouvoir. Tout d’abord le bien-être : ne pas mener une vie qui sape notre énergie vitale, favoriser le bon sommeil afin de recharger notre énergie, drogue vitale. L’auteur parle de rituel pour s’obliger à se coucher (enfiler son pyjama pour signaler au corps qu’il est temps d’aller dormir par exemple, cesser d’envoyer des e-mails une heure avant de se coucher). Chacune doit explorer, dit-elle, ce qui fonctionne pour soi. L’émerveillement serait le deuxième critère de cette nouvelle conception de vie : arrêter de faire plusieurs choses à la fois afin de pouvoir saisir l’opportunité d’être enchantée par le monde (marcher dans la rue sans simultanément téléphoner ou envoyer un SMS par exemple…). Trouver au fond de nous la sagesse serait le troisième élément du Third Metric (être reliées au monde entier de manière informatique et superficielle ne nous empêche-t-il pas de l’être avec nos proches et avec soi-même ?). Arianna Huffington ajoute aussi que la méditation est devenue l’une de ses « habitudes fondatrices »,  un outil pour se reconnecter à soi-même : « trop souvent nous passons à côté des choses car nous sommes en mode multitâche ». Elle parle même de « famine temporelle », puisque nous vivons en permanence avec le sentiment de ne pas avoir le temps. Le quatrième et dernier pilier de cette nouvelle façon d’équilibrer sa carrière résiderait dans l’acte de donner. La générosité apparaissant aujourd’hui aux regards des chercheurs comme étant directement liée à l’accomplissement de notre bien-être.

Cette troisième révolution du Third Metric proposée par Arianna Huffington, celle qui vient après le droit de vote des femmes et le combat pour l’égalité dans le travail, permettrait aux femmes de concilier vie professionnelle et vie familiale sans dommages collatéraux. L’éditorialiste rappelle que les seuls critères de l’argent et de la réussite ne peuvent nous rendre heureuses, sauf au détriment de notre santé et de notre capacité à être présentes dans la vie. Thrive en français veut dire s’épanouir : alors on s’ouvre ?

Thrive,  Arianna Huffington – avril 2014 -Éditions Virgin Books Libri
*http://www.huffingtonpost.fr/
Madame Figaro 9/10 mai 2014

par Marie-Hélène Cossé

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.