Pierre Mastalski, l’appel du large

0
Avec la démission de Nicolas Hulot, c’est l’occasion de s’intéresser à un entrepreneur engagé dans la protection des eaux et des océans. Pierre a traversé l’Atlantique à la rame, en solitaire et sans escale. Cet athlète amateur ose relever des défis et en faire son prochain métier.

Simple et authentique

Pierre est un homme simple de 48 ans, entouré d’une jolie famille. Il participe pendant 25 ans à plusieurs aventures entrepreneuriales, s’implique dans des postes d’encadrement, de direction ou de création d’entreprises dans des secteurs en transformation permanente. Il privilégie les projets aux postes, l’action à la représentation, la nouveauté à la routine, la voie incertaine plutôt que la route tracée. Il progresse avec succès, l’envie d’apprendre et la nécessité vitale de respecter les autres. Il connaît pourtant les difficultés des sociétés qui subissent des pertes de valeur. Il ressent des freins, des contraintes et se trouve gêné par ce qu’on veut lui faire croire.  Son ADN le porte à aller au-delà, il se laisse influencer par ses rêves et va faire de sa soif d’aventure son métier, en se racontant pour transmettre l’envie d’oser.

« Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine, elle est mortelle. » Paulo Coelho

Se jeter à l’eau pour se donner confiance

Pierre n’aime pas particulièrement l’eau, ni la mer, il est du sud, mais est tout sauf un marin. En accompagnant un ami au salon nautique, il est attiré par un drôle de bateau. En se rapprochant il va faire une rencontre magique : Pierre Katz. Ce baroudeur des mers va le convaincre, comme lui, de traverser l’Atlantique seul à la rame ! En 2017, Pierre se retrouve à Dakar sur la ligne de départ d’une course en solitaire, sans escale et sans assistance et va tenter de réaliser un rêve inavoué : une traversée en milieu hostile, en néophyte. 23 bateaux sont engagés, 14 arriveront à Cayenne en Guyane après 42 nuits et jours d’efforts, d’apprentissage d’adaptation du corps et de l’esprit aux conditions variées et hostiles, avec dessalages, moments de solitude et de bonheur suprême aussi. La mer l’a laissé passer, Pierre le sait et l’en remercie. 42 jours 20 heures 36 minutes et 26 secondes d’intensité, de plaisir, de tristesse, d’humilité, d’exploit, de partage et surtout un rêve qui se réalise.

« La confiance est un élément majeur, sans elle aucun projet n’aboutit. » Eric Tabarly
©Pierre Mastalski - Mid&Plus

Rêver seul n’est qu’un rêve, rêver ensemble devient la réalité

La force d’une nouvelle rencontre avec Stéphane Brogniart, un ultra-trailer, va les emmener ensemble dans les prochains mois vers des sensations fortes. Considérant qu’à plusieurs on est plus forts, meilleurs et créatifs, ils décident tout simplement d’échanger leur discipline pour sortir de leur zone de confiance. Stéphane prépare une traversée du Pacifique en janvier 2023, soit entre 100 et 120 jours en aviron océanique. Pierre s’est mis à courir pour attaquer La Diagonale des Fous sur l’île de la Réunion du 18 au 21 octobre 2018. Il ne se définit pas comme sportif de haut niveau, car il n’est pas « tombé dedans tout petit » et cumule vie professionnelle et familiale. Il s’entoure des meilleurs pour se préparer physiquement, mentalement, diététiquement. « Pour gagner en confiance, rien ne vaut une bonne préparation ! » sourient-ils. En guise d’échauffement, ils viennent de rejoindre la Corse, entre Porquerolles à Calvi, en 70 heures en kayak des mers…

« Le sillage s’étire, blanc dans sa vie le jour, lumineux la nuit comme une longue chevelure de rêves et d’étoiles. » Bernard Moitessier
©Diagonale des Fous - Mid&Plus

L’objectif de Pierre est de bien terminer, d’en avoir bien profité, la course étant presque un prétexte de valeurs d’aventure, de valeurs humaines, de partages et de voyage intérieur. Loin de lui l’idée que tout le monde doit traverser l’Atlantique. À chacun ses rêves, à chacun son terrain de jeu !

©Sandra Blanc Mesnel - Mid&PlusBy Sandra Blanc Mesnel, Dreamaker
Et vous quel est votre prochain rêve ?

www.agencedesreves.com
sandra@agencedesreves.com

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.