Sylvie Ligny et Cécile Christophe, un jardin partagé

0

Elles se sont rencontrées il y a plus de douze ans au « rayon vert » du groupe de presse  Lagardère et ont semé ensemble les graines qui allaient les mener à leur propre et ambitieux projet, un mook, élégante revue qui explore les jardins d’aujourd’hui et de demain :  Garden-Lab.

Un duo en harmonie

Ingénieure horticole de formation, Sylvie Ligny a été rédactrice en chef adjointe de Mon jardin & ma maison. Cécile Christophe, elle, en fut la directrice artistique après avoir fait ses armes dans l’effervescence de la presse magazine. Cet efficace duo sera en charge pendant plus de 12 ans du développement de l’activité du titre à travers suppléments et hors-séries et planchera sur de nouveaux concepts comme l’éphémère Candide. En 2014, date de la cession du magazine au groupe Reworld Media, toutes deux feront jouer la clause de conscience de journaliste. L’occasion pour elles de créer, ensemble, leur propre projet éditorial. En toute liberté et indépendance.

Retour sur les bancs de la fac

En matière d’expertise¹ dans le domaine du jardinage, Sylvie et Cécile n’avaient rien à prouver. Mais, conscientes que la presse était passée à l’heure du numérique et à d’autres formes de communication, elles décident courageusement de reprendre des études pour compléter et diversifier leurs compétences. Sylvie intègrera le Celsa tandis que Cécile s’inscrira à une formation Digital aux Gobelins au milieu d’étudiants ébahis. Leur apport personnel en capital étant limité, elles découvrent les arcanes du business plan et du crowdfunding. Elles miseront sur le site web de financement participatif, Ulule pour leur levée de fonds. Et bingo leur projet séduit !

©Garden Lab - Mid&Plus

L’être humain au cœur du jardin

Les deux spécialistes avaient perçu de longue date qu’une nouvelle génération plus jeune, plus urbaine, plus soucieuse de l’environnement remettait en cause la vision traditionnelle du jardin. Fini le jardinage laborieux, place à la notion de plaisir. Le phénomène allemand Landlust (Envie de campagne), bimestriel qui se vend à 1,07 million d’exemplaires et a su capter cet air du temps, jouant sur de nouvelles valeurs tel le slowlife, en est le parfait exemple. Garden-Lab, sans vouloir déstabiliser un lectorat plus classique, se concentre plus sur la conception du jardin que le jardinage, s’interroge sur la façon dont la pratique du jardin peut influer sur les relations humaines et cherche à distiller du sens et du design dans nos espaces de vie.

Un généreux projet

Sur ce beau fil conducteur qu’est la Terre, les deux entrepreneuses fédèrent autour d’elles plus d’une vingtaine de collaborateurs : journalistes, photographes, illustrateurs, paysagistes et jardiniers urbains et des partenaires qui les soutiennent. Lenteur, générosité, émotion, poésie, humanisme… émanent de ce mook, mi-livre mi-magazine, qui conjugue mise en page très soignée et qualité des signatures. Le lecteur prend ici le temps de rentrer dans des histoires humaines et de vagabonder dans des jardins extraordinaires mais aussi tout simples.

À écouter Sylvie et Cécile, racontant ce retour en voiture d’une conférence en Belgique, où -le moindre espace temps étant précieux- elles élaborèrent le chemin de fer du numéro 05 puis imaginèrent les sujets du 06, on pouvait se dire que ce couple professionnel était un bel exemple de sororité, de complicité, de complémentarité et que leur bébé, Garden-Lab était un bien joli jardin partagé.

Christine Fleurot

¹Syvie Ligny est Présidente de l’Association des journalistes des jardins et de l’horticulture.

Garden-Lab est en vente dans les librairies – 4 Numéros/an- €19,90.

Bientôt en ligne Garden-Fab : une boîte à outils qui aide à créer son propre coin de nature simplement grâce au savoir-faire de professionnels.
(Illustration ©Céline Couleuvre-Conception  Guillaume Verdegay)

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.