Avoir du style

0

Amusez-vous à faire quelques recherches sur le sujet d’avoir du style après 50 ans et, inévitablement, vous allez trouver d’innombrables articles qui vous expliquent que c’est très simple, « inspirez-vous d’Inès » (de la Fressange). Effectivement, me direz-vous, c’est probablement plus facile d’avoir du style quand on mesure 1,81 m et qu’on a gardé la même silhouette que celle qui défilait sur les podiums Chanel trente ans auparavant… Cependant :

Oui, bien sûr et fort heureusement, à 50 ans et +, même si on n’a pas défilé pour une grande marque de prêt-à-porter, ça n’est pas si compliqué d’avoir du style, de l’allure et de rester magnifique.

Non, nous ne sommes pas obligées d’adopter un style AP-PRO-PRIE, encore moins de vieille dame digne…, nous pouvons jouer avec la mode (nous avons l’âge où nous nous connaissons bien), garder notre style sans être compassée ou ennuyeuse, sortir de nos codes aussi et, pourquoi pas, prendre quelques risques… mesurés. Il faut en profiter. Amusons-nous donc et surtout ne nous rendons pas invisibles, tout en respectant…

Quelques suggestions

Portez du blanc et des couleurs tendres en hiver et du noir en été quand vous êtes bronzée et non l’inverse ! Historiquement, il est vrai, l’été rimait avec blanc et les noir, gris et marron se portaient l’hiver. Cependant, le noir sous le soleil, c’est tout simplement magnifique ! Et au cœur de l’hiver, oser porter un total look écru sous un manteau camel ou  marine par exemple… vous rendra lumineuse et unique !

Mixez les genres. On peut envisager emprunter des pièces du « vestiaire ado » en les associant à des vêtements plus « aux normes », par exemple :
– un jean, oui, mais avec une veste cintrée ou des escarpins,
– un perfecto, bien sûr mais sur une petit robe un peu sage.
De la même façon, un blazer masculin apportera de la structure à une petite robe légère. Dans le langage de la mode, c’est ce qu’on appelle « casser les codes » : jouez de cela pour trouver un style un peu moins classique.

Un beau manteau toujours. N’oubliez jamais que le manteau, c’est ce qu’on verra d’abord, c’est l’impression que vous laisserez. Porter un manteau rose ou dans un imprimé doucement coloré aura double effet : il vous distinguera des autres, surtout dans la grisaille hivernale et il saura illuminer votre teint.

Usez et abusez des accessoires. Tentez une silhouette monochrome (gris/marine/rose) simplement rehaussée d’une très belle ceinture, d’une écharpe aux couleurs qui claquent ou d’un bijou imposant : un parti pris simple et ultra chic !  L’accessoire ne doit pas avoir l’air d’être assorti à votre tenue (ou alors subtilement). L’accessoire est un formidable « booster » d’allure.

©Tipthara - Mid&Plus« Sometimes the clothes should whisper and the accessories should shout »
« Parfois, il faut laisser les vêtements murmurer et les accessoires rugir »

Ce que, définitivement, vous devez oublier

– les pièces « TROP » : trop courtes, trop larges, trop sexy, trop fashion,
– les couleurs sombres près du visage qui vont plomber la mine,
– la panoplie manteau de fourrure, sac et bijoux,
– plus de trois couleurs à la fois,
– les collants voile couleur chair qui « mémérisent »  (du verbe mémériser bien connu dans le milieu de la mode : donner une allure mémère = prendre 20 ans !).

Vos indispensables

Toujours dans de belles matières et de belles coupes. Les quelques pièces qui ont su traverser le temps avec brio :
– une chemise blanche en soie et une en popeline,
– une petite robe noire,
– un pull en V, bien long, avec un col assez large qui s’efface à la naissance des seins,
– un trench,
– une veste (cintrée, courte, masculine…).

Et puis, pour conclure, ne jamais sortir de chez soi sans avoir pris soin de son image… même pour aller chez le marchand de journaux. « Good dressing is largely a question of detail and accessories » disait l’excentrique décoratrice des années 30 Elsie de Wolfe.

V DE L Véronique de Labarre
Créatrice du site d’accessoires Tipthara (lire Véronique, dénicheuse de talents)
Acheteuse de collections pour Elss Collection, 5 rue Beaujon, 75008 Paris (lire Une robe pour un soir)

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.