Fini la corvée des draps !

0

Nous avons toutes vécu cette scène un jour ou l’autre… Vous êtes chez votre mère pour le week-end et posez la question rituelle le matin du départ « Qu’est-ce que je fais de mes draps ? » et votre mère répond : « Mets-les directement dans la machine ». Et quand vous vous étonnez de la voir laver drap housse, taie d’oreiller et housse de couette pour une nuit, la réponse fuse : « Pourquoi ? Tu dormirais dans les draps de ta sœur, toi ?! »

La corvée des draps

Depuis l’arrivée de la couette devenue depuis le début du 21e siècle en France le couchage standard remplaçant le système drap de dessus-couverture largement répandu après-guerre, rien de nouveau n’était apparu en matière de linge de lit. On peut même dire que la couette avait rajouté à la corvée incombant aux maîtresses de maison de laver et repasser les draps ! Mais Olga Villano, midetplus innovatrice dans l’âme, décide de s’attaquer à la question et de réfléchir à un nouveau concept pouvant y remédier.

Une idée qui décape !

Il faut bien sûr tenir compte des contraintes techniques : que le système soit compatible avec toutes les formes d’oreillers et tous les lits, facile à installer et transporter, enfin rapide à installer et simple à plier. Olga s’entoure d’un groupe de femmes de tous âges à qui elle fait valider le système auquel elle pense. Elle arrive assez vite à un prototype en forme de « T » fabriqué en coton fin. C’est Linvosges qui va le tester après avoir mis au point avec la créatrice les prototypes industriels, partenariat qui perdure aujourd’hui. Non le NighTbag n’est pas un sac à viande, mais plutôt une enveloppe de couchage trois-en-un super ingénieuse (drap dessous, dessus, taie d’oreiller) qui va révolutionner la vie des maîtresses de maison et des hommes célibataires !

Le concept NighTbag

L’enveloppe de couchage en pur coton une fois pliée est rangée dans une pochette de même tissu, simple à glisser dans son bagage ou son sac à dos. Il suffit de la déployer. Elle s’installe en un clin d’œil, puisqu’on n’a pas besoin de border, et le double « T » de tissu se replie très facilement au matin (instructions dans la pochette ou disponibles sur le site). Détails qui comptent : l’enveloppe est largement ouverte sur le côté pour se coucher et se lever aisément et fermée en bas pour éviter dans certains gîtes ou voyages au loin les bêtes, le froid ou même que les pieds ne touchent des… punaises de lit.


Dans quelles circonstances

Quand on part dormir ailleurs un week-end ou quelques jours, les invitations dans sa famille, chez des amis, quand on voyage au loin ou en camping-car, à la belle étoile ou dans des hôtels un peu douteux, à bord d’un bateau, en randonnée, en week-end sportif ou même… à l’hôpital. Mais aussi pour ses propres invités, ceux qui s’annoncent pour un court séjour ou à l’improviste, à la maison ou dans une résidence secondaire.

Et une fois qu’on l’a adopté pour soi, cela devient une bonne idée de cadeau à faire découvrir, spécialement à ceux, amis ou enfants, qui sont amenés à nous rendre visite. J’en parle en connaissance de cause… Alors, enfin finie la corvée des draps ?!

Marie-Hélène Cossé

NighTbag existe en :

– 2 qualités : Classique et Premium, dont la dernière gamme Premium Air en voile de coton avec un poids allégé de 35% parfait pour les voyages, bagages et sacs à dos au cordeau.
– 4 tailles : version 1 place, 2 places, junior et format solo XL pour les grands, costauds, enrobés, femmes enceintes et autres gigoteurs.
– 63 modèles à ce jour : des flocons, aux fleurettes, rayures en passant par toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, de €24 à €62 euros (hors port).

Publi-reportage Mid&Plus®

 

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.