Femmes de tête, femmes esthètes

0

Pascale Cayla et Virginie Epry créent depuis plus de vingt ans des ponts entre le monde de l’art et le monde de l’entreprise et des marques. Dans le cadre de leur galerie, La Vitrine AM, elles ont donné carte blanche et la parole à douze femmes chefs d’entreprise collectionneuses ou amatrices d’art contemporain.

Cette première édition d’un rendez-vous autour de Femmes de tête, Femmes esthètes, pas forcément connues du grand public, permet à plusieurs d’entre elles de présenter leur œuvre coup de cœur, de s’exprimer sur leur intérêt personnel pour l’art contemporain et justifier l’impact de la création dans leur vie professionnelle.

femmes de tête femmes esthètes-Patricia Barbizet – Directrice Générale d’Artemis
Valérie Bernard – Directrice et rédactrice en chef GirafProd
Isabelle Capron – Vice-présidente ICECLE Shangai Fashion Group
Cristiana Falcone Sorell – Senior Adviser to the executive chairman and founder of the Worl Economic Forum
Fatine Layt – Directrice générale ACG
Julie de Libran -Directrice artistique Sonia Rykiel
Christine d’Ornano – Directrice générale Sisley
Fanny Picard – Présidente Alter Equity
Natalie Rastoin – Directrice générale Ogilvy France
Floriane de Saint Pierre – Présidente Floriane de Saint-Pierre&Associés
Diane Thalheimer-Krief– Olfactive profiler et fondatrice Red Berry
Catherine Vautrin – Présidente directrice générale Paule Ka

Des interviews vidéo, à voir absolument, réalisées par le magazine partenaire Connaissance des Arts accompagnent ce parcours artistique au féminin. « Qu’est-ce-que l’art contemporain apporte dans votre vie professionnelle ? personnelle ? ». « Est-ce-qu’une femme collectionne différemment d’un homme ? ». « Émotion, nourriture, échappatoire, réflexion sur le monde, bulle protectrice, source d’inspiration, altérité, compréhension de notre société, interrogation sur la permanence et la fragilité des choses, ouverture d’esprit, anticipation… » tels sont les éléments sémantiques qui reviennent fréquemment. À chacune son style, son expression, son ton selon son parcours et l’univers dans lequel elle agit. « L’art contemporain est pour ces femmes un levier d’épanouissement personnel qui agit de manière consciente ou inconsciente sur leur vie professionnelle » en déduisent les cofondatrices du lieu.

 

Cette conversation passionnante et à poursuivre a aussi pour volonté de contribuer à enrichir le débat sur la parité dans le milieu de l’entreprise et dans l’univers de l’art contemporain. Une pierre de plus !

Christine Fleurot

Femmes de tête, femmes esthètes. Exposition jusqu’au 11 décembre 2015, du lundi au vendredi de 13h à 19h
à 
La Vitrine am 24 Rue de Richelieu 75001 Paris.

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.