La playlist du bonheur

0

L’histoire dit que la Journée du Bonheur aurait été instaurée par l’ONU en 2012, à l’initiative du petit royaume bouddhiste himalayen du Bhoutan, qui a inventé et validé judicieusement comme statistique officielle le « Bonheur national brut » à la place du Produit National Brut.

Son but ? « Célébrer l’unité et appeler la communauté internationale à reconnaître le besoin d’une croissance économique plus inclusive, équitable et équilibrée afin de favoriser un développement durable, l’éradication de la pauvreté, le bonheur et la santé de chacun ». Les Nations Unies reconnaissent ainsi le bonheur comme un objectif fondamental pour l’homme, une aspiration qui est profondément inscrite au cœur de chaque personne du monde entier.

La mélodie du bonheur. Lors de cette journée, l’Organisation invite tout le monde à participer afin de sensibiliser le public au droit de chaque homme d’être heureux. En 2014, l’ONU avait coOnu-Journée du Bonheur-Mid&plusnvié les internautes à se trémousser sur l’incontournable Happy de Pharell Williams. Cette année, chaque internaute pouvait voter pour sa chanson, celle qui le rend heureux. Le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a été le premier à participer. Le titre qui le rend happy est Signed, Sealed, Delivered de Stevie Wonder.  www.youtube.com/watch?v=SQHWCix_c2M

Vendredi 20 mars, la playlist des chansons qui rend l©Pixabay-Playlist Onu-Midetpluse monde heureux a donc été dévoilée, arbitrée par un jury international (notre David Guetta national nous représentait). Elle est diffusée sur la radio en ligne Mix Radio www.mixrad.io/fr/. Pas forcément validée dans son ensemble par les oreilles d’une midetplus… on retiendra par exemple dans cette sélection très soul et anglo-saxonne :
– I Got You (I feel Good) de James Brown
– Pata Pata de Miriam Makeba
– Mambo n°5 de Lou Bega
Love Never Felt So Good de Michael Jackson
What a Wonderful World de Louis Armstrong
Dance of the Sugar Plum Fairies (Casse-Noisette) de Pyotr Tchaikovsky
Imagine de John Lennon
et puis… ces deux chansons, mais juste pour leurs titres inspirants, Infinite Love de A.R Rahman et Kiss Me, Oh Kiss Me de David Fonseca.

Cette initiative, pas toujours partagée ni comprise, a pour objectif de donner l’espoir d’un avenir meilleur grâce à la puissance de la musique… En ces périodes troublées, il va falloir chanter en chœur, à l’unisson et très fort !

Christine Fleurot

www.happysoundslike.com/fr/index.html

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.