Le Lacoste Ladies Open de France

0

La 26e édition du Lacoste Ladies Open de France aura lieu du 6 au 9 octobre au Pays basque sur le golf de Chantaco, fief de la famille Lacoste.  Soixante-dix-huit  joueuses prendront le départ.

Le Lacoste Ladies Open de France, devenu une institution du circuit européen féminin et l’une de ses grandes étapes (12 tournois en Europe et 10 dans le reste du monde ) rassemble, en ce début d’automne, l’élite du golf féminin. En constante évolution, l’Open de France féminin a ©Georges Jeanneau-Golf-Lacoste-Midet plussu ancrer une french touch très appréciée des joueuses européennes. Après des passages sur plusieurs  parcours français et avec différents sponsors l’histoire de l’Open de France féminin s’écrit depuis 2012 sur le parcours de Chantaco, bastion historique de la famille Lacoste depuis sa création en  1928. Né en 1987, l’Open de France féminin est devenu, en moins de trente ans, un événement profondément lié au bon ton et au chic du golf féminin. Les plus grandes championnes s’y sont illustrées : Marie-Laure de Lorenzi, Patricia Meunier-Lebouc, Suzann Pettersen ou encore Azahara Muñoz.

L’édition 2016 sera l’occasion d’apprécier la neuvième année de partenariat avec Lacoste. Les liens avec la marque au crocodile se sont renforcés puisqu’elle a associé son nom à l’épreuve, pour un « naming » exclusif et que la marque n’avait jusqu’alors jamais entrepris un tel partenariat sportif. Le Lacoste Ladies Open de France, épreuve majeure de la saison du Ladies European Tour offre un spectacle mariant sport et élégance sur des terres respirant l’histoire du golf français. Nul doute que les meilleures joueuses européennes se battront pour atteindre le graal et se répartir une dotation de €250.000.

Georges Jeanneau
Secrétaire de l’EAGHC (European Association of Golf Historians and Collectors)
et auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire du golf.

Golf de Chantaco-Route d’Ascain-64500 Saint-Jean-de-Luz -Du 6 au 9 octobre – Entrée libre Tél : +33 (0)5 59 26 14 22
©Lacoste-Georges Jeanneau

Petite piqûre de rappel

©Catherine Lacoste-Golf-Depuis les années 30, le « Crocodile » est toujours aussi vert et il s’est imposé sur tous les continents. Géniale idée de René Lacoste, le mythique tennisman-mousquetaire de la Coupe Davis et créateur de ce polo répertorié « 1212 »… Mais l’histoire sportive ne fait alors que commencer : il épouse Simone Thion de la Chaume, championne de golf (six titres aux Internationaux de France, neuf victoires au Championnat de France et la prestigieuse coupe du British Ladies) et de cette union, naîtra Catherine. Sans doute l’un des plus grands palmarès du sport français. Au regard de ceux de Marie-José Perec, de Micheline Ostermeyer ou de Suzanne Lenglen. En moins de cinq ans Catherine Lacoste s’est construit un formidable palmarès. En 1964, à dix-neuf ans, elle est sacrée Championne du Monde avec l’équipe de France. En 1967, devant une légion de professionnelles américaines « carnassières et dévoreuses », elle reporte l’US Open (notre photo). L’exploit est si grand (vous imaginez un amateur remportant Wimbledon ?) qu’il fait la une des quotidiens du monde. Catherine devient alors « Crocodile kid », « Mademoiselle de Paris » et « La Grande Catherine ». En 1969, elle réalisera un exceptionnel doublé : le British Ladies et l’US AmateurCatherine Lacoste n’est jamais passée professionnelle ;  au firmament de son éblouissant talent et de son palmarès (« Une panoplie de bâtons de maréchal dont on pourrait faire une clôture », écrivait  André-Jean Lafaurie) elle a un peu délaissé le golf. Le Chelem était bouclé et elle pensait que la vie était plus importante que la petite balle blanche.

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.