Habillée pour l’hiver

0

Vintage, éthique et solidaire, fashion, la rédaction vous livre – sous le manteau – ses bonnes adresses mode. Pour ne pas être habillée « comme un sac » … et comme tout le monde !

Vintage Rive Droite : Lorette & Jasmin par Marie-Hélène Cossé
lorette-photo
Lorette a plusieurs vies derrière elle (grande distribution, agence de com, relations publiques) lorsqu’elle découvre, Passy Puces Paris, un dépôt vente original qui existe depuis 40 ans. Elle y vient souvent, déposer ses affaires ou chiner, jusqu’au jour où, en 2011, elle apprend que la patronne souhaite se retirer. Lorette reprend l’affaire, relooke le magasin, change de nom et se démarque des autres en lançant le premier bar à sacs de Paris ! Aujourd’hui, Lorette & Jasmin est devenue une institution dans le quartier, notamment pour son coin vintage. Son offre est large du moyen de gamme au luxe (Céline, Chanel, Hermès) et séduit une lorette1clientèle fidèle car Lorette a l’œil ! Elle appelle ses clientes quand elle rentre des pièces qui les intéressent et leur offre un service à domicile se rendant chez elles pour y dénicher ce qui lui plaît. Son concept ? Briser l’uniformité de la mode présentée dans les vitrines en proposant aux femmes des pièces uniques de qualité et en les surprenant. On se sent bien chez Lorette et on en sort habillée mais… pas comme les autres !
Lorette et Jasmin, 6 rue François Millet, 75016 Paris, Tél. 01-45-25-41-36.
Superbe compte Instagram« You have the lifestyle, we have the clothes. »

 

samsaUpcycling : Front de mode par Vicky Sommet
Sakina M’Sa est arrivée en France à l’âge de 7 ans en provenance des Comores. Après une jeunesse tumultueuse, entre punk et bouddhisme, elle décide que sa famille doit respecter ses choix de femme libre. Elle obtient le diplôme de l’Institut supérieur de la Mode de Marseille et ouvre en 2014 un atelier d’insertion par la couture à Paris. Elle recrute les habitantes de son quartier, organise des défilés dans les cités ou à la prison des femmes de Fleury-Mérbb3ogis, après avoir reçu le Prix de la Fondation Kering pour la dignité des femmes. Ses collections aujourd’hui utilisent l’upcycling ou recyclage vers le haut, les matières écologiques et en ouvrant Front de mode,  elle a initié un label réunissant des créateurs green ou éthiques pour aider à mettre sur pied « une société meilleure et plus heureuse ».
Front de mode42 rue Volta, 75003 Paris.
En novembre prochain, ouverture d’une grande boutique à Marseille.

 

L’éternel féminin : Les Couleurs du Noir  par Agnès Brunel-Averseng
Aude Magnan de Bornier est une Mid comme nous les aimons. Plusieurs vies, des passions, des voyages et un retour à ses premiers amours : la création. De ses nombreux séjours à travers le monde, elle retiendra deux éléments fondateurs : le chic de la femme française partout célébré et l’incontournable petite robe noire à accessoiriser selon l’humeur, l’endroit et l’événement. De retour en France, Les Couleurs du Noir sont nées. Aude déniche des tissus et des matières. La fabrication est 100% française et d’une qualité irréprochable. Reste à y associer les accessoires qui viennent sublimer le modèle. De son passé de globe trotter, Aude ose l’association des matières et des couleurs qui modernisent la classique « PRN » : chapeaux, sacs, bijoux, maroquinerie en©Les couleurs du noir-Mode-Midetplus cuir d’autruche…  L’occasion aussi de faire participer des ateliers de femmes de l’autre bout du monde et de faire découvrir d’autres cultures à travers leur artisanat. Depuis cet automne, la conciergerie vous permet d’essayer les modèles sélectionnés tranquillement chez vous. Les ventes à domicile prennent leur essor. D’ailleurs, si vous avez envie de réunir vos amies autour de cette belle collection, n’hésitez pas à contacter Aude de la part de Mid&Plus. Avant les fêtes : un must !
Les Couleurs du noir

Vintage Rive Gauche : Le Dépôt -Vente de Buci par Brigitte Leca
b1C’est une adresse parisienne confidentielle que Laurence a créée il y a déjà dix-huit ans. Avec une intention précise : ne prendre en dépôt que des articles basiques, indémodables, signés par de grands couturiers ou de grands créateurs. Son flair aiguisé lui a fait dénicher des articles refusés parfois par d’autres boutiques, mais qui, selon elle, vont plaire à sa clientèle : des femmes qui déambulent dans cette caverne d’Ali Baba à la recherche du vêtement qui répond à leur désir en fouillant, farfouillant, jusqu’à trouver. À des prix doux, vous pouvez découvrir des vêtements siglés Chanel, Saint Laurent (mais de Monsieur Saint Laurent), Dior (mais de Gianfranco Ferré), Chloé (mais de Karl Lagerfeld), et de grands créateurs comme Alaïa, Missoni ainsidepot-vente qu’un grand choix de fourrures signées, d’accessoires et de maroquinerie. À visiter absolument avant Noël avec une collection originale de nains de jardin… mais qui eux ne sont pas à vendre !
Dépôt-vente de Buci, 4 rue de Bourbon-le-Château, 75006 Paris
Dépôt sur rendez-vous en laissant un message au 01 46 34 28 28

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.