Touche pas à mon ordi !

0

Ayant vécu et partagé la semaine dernière avec certaines de nos abonnées la désagréable mais indolore expérience du piratage de la boîte mail de notre site Mid&plus voici quelques conseils incontournables pour protéger votre adresse @ et vos données personnelles, sans pour autant devenir parano.

En cas d’identification d’une fraude suspecte, il faut au plus vite changer son mot de passe et ceux des comptes mentionnés dans les mails piratés (Paypal, Cdiscount, Amazon, etc.) et accessoirement alerter vos contacts de votre mésaventure en leur rappelant d’user de la plus grande sévérité pour la gestion de leurs mots de passe.

Derrière l’arnaque, en général, plutôt qu’une personne est un robot logiciel qui utilise un dictionnaire pour identifier très rapidement le code d’accès, rentrer dans la messagerie et rechercher ensuite toutes sortes d’informations qu’il pourra réutiliser ou revendre. Impossible pour la victime de revenir en arrière ou de l’empêcher !

Plus le mot de passe est complexe, plus il est difficile à « cracker » :
– Préférez un mot de passe long au moins égal à 8 caractères (même plus si vous le souhaitez, mais attention à vous en souvenir) ;
– Choisissez un mot de passe original et éviter les classiques « motdepasse », « password »… (voir ci-dessous la liste des mots de passe à éviter*);
– Oubliez les suites logiques « 123 », « azerty »…
– Évitez les mots du dictionnaire même les plus compliqués (« doryphore ») car les logiciels des hackers les passent en revue à toute vitesse ;
– N’insérez pas d’informations personnelles comme une date de naissance, une adresse…
Mélangez les types de caractères minuscules, majuscules, chiffres et caractères spéciaux (exemple préférez « p@nt9uf1E! »  à « pantoufle ») ;
– N’utilisez pas le même mot de passe pour plusieurs accès (mail, LinkedIn, Facebook, Amazon, etc.) ;
– Ne partagez pas vos mots de passe ;
– N’envoyez jamais vos mots de passe par mail ;
– N’acceptez pas la génération automatique de mots de passe proposée par certains sites internet ;
– En cas de doute, changez votre mot de passe, cela prend une minute ;
– Il est conseillé de changer son mot de passe très régulièrement surtout s’il permet d’accéder à des données sensibles ou confidentielles (une fois tous les 60 jours est un bon rythme par exemple) ;
– Enfin, pour vérifier le degré de solidité de votre mot de passe passez-le à la moulinette du  Panoptipass http://www.panoptinet.com/panoptipass/ qui testera sa fiabilité !

http://www.panoptinet.com/cybersecurite-decryptee/le-best-of-2011-des-mots-de-passe-a-eviter/

Marie-Hélène Cossé

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.