Vous avez dit « Mamie Foodie » ?

0

Johanna et Valentine, passionnées de cuisine, mais pas n’importe laquelle, celle de nos grands-mères, décident de monter Mamie Foodie¹, un service de traiteur qui met à l’honneur « la cuisine de grand-mère » en faisant appel à des seniors pour mitonner leurs spécialités  : une idée goûteuse au service d’une belle cause ! 

« Nous avons toujours aimé cuisiner avec nos mères, nos grands-mères et nous avions envie de rendre cette cuisine accessible au plus grand nombre. »

La « chasse » aux grands-parents est ouverte

Elles se mettent alors en quête de ces cordons bleus passionnés de cuisine qui viennent du monde entier (Île Maurice, Sénégal, Argentine, Cameroun, Italie et France bien sûr) et ont à cœur de partager leur passion culinaire. Ils vont venir cuisiner leurs spécialités, 100% faites maison, dans les cuisines de Mamie Foodie et les faire découvrir aux clients, entreprises, associations, lors d’événements particuliers (séminaires, team building, soirées événementielles…).

« Le contact entre les seniors et les clients est un moment fort de l’expérience. Les grands parents présentent leur cuisine aux convives lors du service et chacun s’enrichit de ces échanges intergénérationnels. »
©Mamie Foodie - Mid&Plus

Passion, qualité, transmission, partage, convivialité sont au cœur du concept

Il est important de recréer du lien entre les générations en permettant aux mamies et papys de transmettre leur savoir. Ils restent actifs, sortent de l’isolement et gagnent un revenu complémentaire. « Je ne veux pas qu’on m’enterre sans avoir transmis ce que je sais faire. La vraie cuisine, pas la cuisine surgelée. Je veux me rendre utile. »  dit Robert, ancien cuistot de l’Assemblée Nationale.

L’aventure continue

Depuis Jocelyne, première Mamie Foodie martiniquaise, l’équipe s’est enrichie de 14 autres grands-parents heureux de faire partie de l’aventure. Et les projets ne manquent pas : éditer un livre de cuisine des meilleures recettes Mamie Foodie, trouver un lieu pour recréer du lien entre les générations avec un restaurant et des ateliers intergénérationnels de cuisine, jardinage…

Un bilan après un peu plus de deux ans d’activité ? Aucun regret : les sourires des fondatrices, des mamies épanouies et des clients satisfaits rendent heureux, tout simplement. Alors, pensez-y si vous devez organiser un événement pour votre entreprise ou dans votre cadre familial. Vous ne le regretterez pas ! Un supplément d’âme.

Agnès Brunel-Averseng

¹Créée par Johanna Pestour et Valentine Foussier, alors élèves de l’ESCP Europe, Mamie Foodie a été récompensée en décembre 2014 par le prix Ernst & Young.

©Mamie Foodie - Mid&Plus

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.