Aux couleurs des fleurs

0

250 mots pour raconter 15 millions de fleurs, une année de préparation, tout un village mobilisé jusqu’à l’ultima notte, le 2 juin dernier – la nuit blanche sous les étoiles, à peindre les rues de Spello avec des pétales, en tableaux, dessins dont chaque détail a été méticuleusement pensé – quelle gageure ! Il faut venir à Spello, en Ombrie, juste à côté d’Assise et voir ce miracle, sentir les odeurs de fenouil, de roses au milieu de celles du jasmin étoilé, seul arbuste épargné lors de ce feu d’artifice floral. L’Infiorata célèbre le Corpus Domini et rassemble petits et grands, dans une même ferveur et une laïcité artistique. Toutes les générations s’y mettent, grand-mères en tête, pour effeuiller des bleuets, couper des œillets, plumer les branches de luzerne ou de genêts, hacher les branches de fenouil.

©Infiorata de Spello - Mid&Plus

Si de véritables professionnels de cette discipline florale sont à l’œuvre, ce sont les réalisations des enfants, simples, qui vont droit au cœur, qui m’ont émue. Je les ai vus, encadrés par leurs institutrices, s’appliquer, sérieux comme des Papes, pour donner vie et couleur à des coccinelles, des coquelicots, à Charles de Foucault et son dromadaire. Ou en petits groupes, comme ces trois garçons façonnant leurs anges, et cet autre dessinant un cœur avec quelques pétales, tout simplement. Sans attendre d’aller en Italie, ne jetez pas votre prochain bouquet, ni les roses fanées du jardin : détachez les pétales, composez votre palette, puis laissez libre cours à votre imagination d’enfant pour dessiner un message d’amour aux couleurs des fleurs.

Anne-Claire Gagnon
Mid&Flandres

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.