Bas les masques !

0

De Rio à Venise, en passant par Cologne, en cette période de carnaval où l’on aime à se déguiser, à se travestir et à se jouer de son identité, Mensonge pourrait être élu mot de la semaine. Procès du mensonge, manipulation, duperie, rumeur, tricherie, imposture… Monde politique, monde sportif, monde du travail ou planète people, tous semblent contaminés par le virus. Les outils informatiques font proliférer fakes et hoax qui infectent la toile et nos écrans, Photoshop nous trompe sur l’esthétique de nos icônes (avec accent circonflexe), les avatars avantageux dissimulent le vrai visage de nos interlocuteurs sur les réseaux sociaux… La littérature s’est de tout temps emparé du mensonge narratif. Actuellement, au théâtre, Florian Zeller tire les (grosses) ficelles de petits mensonges entre amis, mais c’est Camille Laurens qui habilement, mais sèchement, nous narre le mieux dans Celle que vous croyez  (Gallimard) les déboires amoureux d’une femme d’âge mûr (avec accent circonflexe) sur le Net, celle-ci prenant une fausse identité pour tester son jeune amant ! Cette semaine encore, Mid&Plus s’efforcera de faire mentir une des phrases de ce roman : « Quel super-pouvoir acquièrent les femmes de cinquante ans ? – Elles deviennent invisibles. » Ça, ce n’est pas vrai !

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.