Cette semaine c’était quoi notre genre ?

0

Mélange des genres au Grand Palais où l’exposition joyeuse consacrée au roi de la transgression Jean-Paul Gaultier jouxte malicieusement celle de Vélasquez, artiste riche aussi en variations de styles. www.grandpalais.fr/
Pas du tout notre genre : un film patrivore et un feuilleton parricide. Espérons que le Printemps nous réserve un meilleur cinéma…
Genre de beauté : via un clip publicitaire, la sensuelle Laetitia Casta met en Extase les réseaux sociaux au fur et à mesure des étages grimpés dans une cabine d’ascenseur avec un bel inconnu.
www.youtube.com/watch?v=m-Qrt4YYc6c 
Chic, bon genre : hommage à Nina Companeez, réalisatrice de l’Allée du roi, direction Versailles pour des balades au rythme de la musique baroque pour découvrir ces merveilleux bosquets habituellement fermés au public du Château. www.chateauversailles-spectacles.fr/
Mauvais genre, comme on aime, celui d’Édith Piaf, une petite robe noire, un blouson de cuir, la vie en rose… la BNF retrace toute en couleurs la vie tumultueuse de la chanteuse.
 www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.piaf.html 
Bien notre genre : « les Américains de tous les jours ont besoin d’une championne. Je veux être cette championne ». Hillary Clinton (67 ans) se déclare candidate à la primaire démocrate des présidentielles aux États-Unis. Un parcours pas forcément sans faute et sans faille mais celui d’une battante.

Et cette semaine dans Mid&plus ? Un artiste au drôle de genre, une créatrice italienne unique en son genre et un sujet sur le genre pour réfléchir et non polémiquer, ce n’est pas le genre de la maison !

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.