Se faire un prénom

0

Choisir un prénom est toujours une problématique parentale qui trouve souvent réponse dans l’environnement familial, culturel ou religieux, mais qui désormais pioche aussi son inspiration dans le monde people, de la mode et de la consommation. Ainsi voit-on apparaître sur les registres des Rebel, des Chanel… Nutella a été refusé… Un prénom influence-t-il notre caractère ? L’actualité nous donne des pistes :
– Les Simone doivent avoir un sérieux penchant pour la défense des droits des femmes. Simone Weil, Simone de Beauvoir et Simon Iff (créatrice du Planning familial en 1953) sous l’impulsion du collectif Simone Forever étaient fêtées cette semaine pour leur engagement.
– Y a-t-il des Ginette à la tête de nouvelles start-up ? En tout cas c’en est une de 89 ans, Ginette Moulin, qui dirige aujourd’hui d’une main de fer la destinée familiale des Galeries Lafayette (Les Echos).
– Deux Kylie se font une battle pour commercialiser leur prénom, Minogue et Kardashian-Jenner.
– D’autres jeunes femmes essaient de faire exister le leur face à un patronyme célèbre : Anouchka Delon ou Morgane Polanski.
– Le cinéma et les César ont mis récemment en lumière ceux de Carol, Marguerite et Fatima.
– Quant à la chanson, oubliez le nom de famille ! Louane, Adèle, Zazie… et on attend toujours dans The Voice une nouvelle Barbara.

En espérant que vous avez évité le Mondial du Tatouage où vous auriez pu dans un moment d’égarement vous faire encrer au creux du poignet : À Raymond pour la vie… Les amours passent, les prénoms changent, les écrits restent…

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.