Allergies particulières

0

Ça pique, ça gratte, ça irrite… Des symptômes, direz-vous, qui indiquent que les allergies de printemps sont bel et bien arrivées. Mais si j’ai un paquet de Kleenex et un tube de crème à portée de main, cela serait plutôt pour assécher mes larmes d’impuissance et apaiser mes petites colères du quotidien qui m’hérissent le poil et me donnent des boutons. Certes, l’alerte au pollen de boulot… heu… pardon de bouleau a atteint son pic ce week-end, certes la carte de ma cantine favorite me signale toute trace de gluten, d’arachide ou de banane de Panama, mais ce n’est pas cela qui a été le déclencheur d’une éruption cutanée ! Aconfessionnel et apolitique, notre site ne peut se faire écho de toutes nos indignations, on se contentera donc de relever quelques infos allergènes de la semaine :
– le silence désormais assourdissant de la communauté mondiale, deux ans, jour pour jour, après l’enlèvement de 276 lycéennes par Boko Haram à Chibok au Nigéria,
– la flambée des prix des traitements anti-cancéreux,
– la banderole sexiste « Retourne à ton vrai métier, femme au foyer » adressée par des supporters au Vélodrome à Margarita Louis-Dreyfus, propriétaire du club de foot marseillais,
– la vision de deux hommes torses nus (10 heures du mat’ 10 degrés au soleil…), « quinquas suants et bedonnants », faisant leur jogging Parc Georges Brassens à contre-courant du vôtre, en pleine semaine de lutte contre le harcèlement de rue !
– l’anachronisme d’être obligé de voir une expo de street art à l’intérieur d’un musée tandis qu’on supprime Photoquai, qui était ouvert à tous les regards, gratuit et en plein air !
– la mise dans le collimateur de certains produits ménagers qui contiennent des composants toxiques et nocifs pour notre santé…
Une allergologue affirme que « L’hiver doux que nous avons connu cette année a fait que les herbes sauvages se sont développées plus tôt ». Certains y verront là une métaphore…

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.