Emploi fictif ?

0

« Non, mais toi tu ne travailles pas, tu as le temps ! » Ah bon… C’est vrai que tu n’as plus de job soit par choix personnel, soit parce que tu as changé 5 fois de villes pour suivre ton conjoint et que la cinquantaine et un cursus saucissonné t’ont laissée en rade sous la pile de CV d’une DRH burnoutée. Donc forcément pour ton entourage ta vie consiste essentiellement à siffler des jus détox en terrasse entre un cours de pilates et une couleur entre les mains de Patrick chez Dessange ! En fait femme au foyer c’est Allo Shiva et il ne faut pas jouer petit bras ! Au gré de la semaine et de la demande familiale tu deviens agence de voyage : « Tu as pris les billets de train pour l’Ascension ? » Personal shopper : « Tu as pensé au cadeau d’anniversaire de Papy ? » Coach : « @ Maman, merci de jeter un œil sur ma lettre de motivation ». Service à la personne : « Tu peux me prendre un rendez-vous chez le dentiste ? » Horloge parlante : « L’horaire d’été c’est plus un ou moins une heure ? » Livreur : « Y-a-plus de capsules Lungo ! » Infirmière : « Il reste des choses qui collent ? » (ça s’appelle des sparadraps). Notions de plomberie, serrurerie et ébénisterie exigées. Passons la serpillère sur le rôle de technicienne de surface et de nutritionniste. Surtout ne pas être atteinte du syndrome Thévenoux (phobie administrative) : dossiers assurance, impôts, retraite, santé, loyer… s’empilent mais trouvent réponse aussi avec accusé de réception au gré des queues au bureau de poste et des émails de moins en moins courtois. Qui dit vie domestique ne dit pas obligatoirement encéphalogramme plat : culture, associatif, apprentissage d’une langue, création artistique sont autant d’opportunités de valorisation off qui permettent de jouer partie égale avec celles qui travaillent et qui vous diront aimablement lors d’un dîner « Mais nous aussi ont fait ça, mais après 20 heures ».  Respect ! Là, la partie « argent de poche » fait la différence surtout lorsqu’on se retrouve Mid, seule et sans job. Inactive certes sur le formulaire, mais très active dans la vraie vie.

Christine Fleurot

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.