En voiture Simone !

0

Collision de dates entre le Mondial de l’Automobile et le Festival de la mobilité urbaine Autonomy à Paris. Entre ambiance électrique Porte de Versailles et cycles de conférences à la Villette, on pouvait ce week-end découvrir la voiture de demain et s’interroger sur les enjeux des futurs moyens de transports. Si on a entendu vanter les mérites des véhicules autonomes sur tous les médias, ce qu’on appelle les produits de micro-mobilité n’ont pas été en reste : hoverboard, trottinette électrique filant à 25 km/h, mob pliante légère arrivent à toute vitesse sur le macadam. Pas sûr que la Mid y trouve son compte… Elle se tournera donc certainement vers ces nouveaux modes et services de mobilité partagés, intelligents et durables comme le covoiturage ou le panachage de navettes sans chauffeur vers les gares et de vélo à assistance électrique… ou la marche à pied ! Au milieu des modèles rutilants des grands constructeurs et des incontournables hôtesses (en baskets !), deux sénatrices, Chantal Jouanno et Christiane Hummel, ont présenté un rapport sur les femmes et l’automobile¹. Nombreux constats sont pointés du doigt, en particulier le manque de mixité dans les postes du secteur industriel automobile (10% seulement et essentiellement en communication, marketing ou ressources humaines), le rappel que les femmes (souvent monoparentales) sont les premières touchées par la précarité qui naît de l’absence de mobilité (coût élevé du permis, de la voiture et de son entretien) et… les fameux clichés de la femme au volant qui ont la vie dure. Meilleure orientation professionnelle, solidarité et détricotage des stéréotypes sont fortement recommandés… Il y a du boulot sous le capot !

Christine Fleurot

¹Rapport du Sénat Les femmes et l’automobile
Elles bougent association dont l’objectif est de faire découvrir les métiers passionnants d’ingénieures et techniciennes.

 

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.