« Je cherche à faire une incision dans la façade. Je ne pense pas que ce soit cruel. Très souvent, ce qui se trouve derrière la façade est rare et bien plus beau que ce qu’en sait ou ose croire le sujet. »

Vaste rétrospective Irving Penn au Grand Palais à l’occasion du centenaire de la naissance (1917-2009) de celui qui a travaillé plus de 60 ans pour le magazine Vogue dont il fut la star. 235 tirages réalisés par le photographe lui-même : photos de mode, nus, portraits de personnalités ou d’anonymes, natures mortes, petits métiers de ce maître de la lumière à la rigueur légendaire. Élégance, dépouillement et perfection sont les maîtres mots de son oeuvre.

Irving Penn au Grand Palais jusqu’au 29 janvier 2018, place Clemenceau, Paris 8e, tous les jours de 10h00 à 20h00, nocturne le mercredi jusqu’à 22h00, fermé le mardi. L’exposition participe à la Nuit Blanche le 7 octobre (entrée gratuite de 20h00 à minuit).

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.