La petite reine

0

En juillet, si le Tour de France cycliste nous a moins mis en émoi que la Coupe du Monde de football, les vacances ne sont-elles pas une occasion pour nous remettre en selle ? Longtemps la bicyclette fut interdite aux femmes; la mode et la bienséance les empêchant d’enfourcher l’engin. On dit qu’avec le droit de vote, le droit de pédaler fut un des moteurs de notre émancipation : le droit à la mobilité en toute liberté nous était acquis. D’où vient la délicieuse expression féminine de Petite Reine pour désigner le vélo ? Certains l’attribuent à un rédacteur du magazine Vélo (1891), Pierre Giffard qui parlait de la «reine bicyclette». Mid&plus préfère l’autre hypothèse qui situe l’origine aux Pays-Bas : la reine Wilhelmine (1890 à 1948) ne se déplaçait, en toute simplicité, qu’à bicyclette, enchantant le regard de ses sujets. Urbain (Vélib, Vélonecy, Le Vélo, Vélo’V, Bicloo selon les villes), sportif (VTT) ou électrique, profitons du mois d’août pour mettre le nez dans le guidon. Pour la ligne, pour la bonne mine et contre la phlébite (lire Bien-être), ce n’est que du bonus !

Les 10 plus belles pistes cyclables de France
www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/tendances/soin-homme/les-plus-belles-pistes-cyclables-de-france_1536795.html?p=5#content_diapo

par Christine Fleurot

 

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.