Love, fame, tragedy

0

Si vous l’avez ratée à Paris, l’exposition Picasso 1932, l’année érotique est partie à la Tate Modern de Londres où elle s’affiche jusqu’au 9 septembre prochain sous le titre de Love, fame, tragedy. 1932, année prolifique, où le peintre réalisait jusqu’à trois oeuvres par jour ! Une expo conçue comme un journal intime.

Deux adresses so Britih, so chic !
©Dormir et dîner à Londres - Mid&PlusUn hôtel : Number Sixteen, Sumner Place, SW7 3EG (petit déjeuner ou afternoon tea dans le jardin)
Un resto : Ivy Chelsea Garden, 195 -197 King’s Rd, Chelsea, SW3 5EQ

L’ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ LE :

Les commentaires sont fermés.